Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Grève des médecins et gestion déficitaire de la Covid-19, le député Jackson Ausse interpelle le Ministre de la Santé à l’Assemblée nationale

Published

on

Le député national Jackson Ausse Afingongo colle une interpellation au Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, sur des questions liées notamment à la gestion de la pandémie du Covid-19 et au mouvement de grève des médecins.

« Me fondant sur les dispositions de l’article 175 du règlement intérieur de notre Chambre, j’ai l’honneur de vous transmettre en annexe, mon interpellation du Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention pour incompétence », peut-on lire dans sa lettre adressée au Président de l’Assemblée nationale.

Dans cette interpellation, cet élu du peuple veut en savoir plus sur ce qui bloque notamment la normalisation du barème salarial du corps médical en général et des médecins en particulier jusqu’à repousser à 2022 les résolutions d’ordre pécuniaire alors que le panier de la ménagère du médecin est sérieusement affecté.

« Pourquoi assistons- nous à des grèves répétitives dans le secteur de la santé publique dans notre pays ?
Comment justifiez-vous la reconsidération des prélèvements des impôts professionnels sur les rémunérations de la prime des risques, selon les médecins?
Qu’entendez-vous par les revendications des médecins selon lesquelles il faut réactiver les rubriques immunisées de la rémunération, notamment le transport et le logement
? »

Ce sont-là autant de questions que le député national Jackson Ausse Afingongo adresse au ministre Jean-Jacques Mbungani.

Cet élu d’Irumu dans la province de l’Ituri veut également savoir quel est le budget global mis à la disposition du Ministère de la Santé dans le cadre de la riposte contre la 3ème vague de la Covid-19 et à quelle hauteur se chiffrent les moyens mis à la disposition des provinces dans le même cadre.

Il sied de rappeler qu’à ce jour, le pays compte 47 174 cas confirmés dont 47 173 et 1 cas probable.

Au total, il y a eu 1 021 décès et 29 389 personnes guéries.

Toutes les 26 provinces sont actuellement touchées :

Kinshasa : 32 547 cas ; Nord-Kivu : 4 182 cas ; Kongo-Central : 2 616 cas ;
Haut-Katanga: 2 607 cas ; Lualaba : 1 311 cas ; Sud-Kivu : 1 185 cas ;
Ituri : 833 cas ;
Tshopo : 629 cas ; Haut-Uélé : 400 cas ; Equateur : 352 cas ; Nord-Ubangi : 103 cas ; Kasaï : 82 cas ; Sud-Ubangi : 64 cas ; Kasaï-Central : 62 cas ; Haut-Lomami : 49 cas; Kasaï-Oriental : 45 ; Maniema : 42 cas ; Tanganyika : 19 cas ; Kwilu : 15 cas ;
Bas-Uélé : 7 cas ; Kwango : 7 cas ; Mongala : 5 cas ; Sankuru : 4 cas ; Tshuapa : 3 cas ; Maï-Ndombe : 2 cas; Lomami : 2 cas.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito