Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : grève des pétroliers, Tshisekedi prône le dialogue sous l’égide de la ministre de l’Economie

Avatar of La Rédaction

Published

on

Acacia Bandubola

Les opérateurs économiques du secteur pétrolier de la partie sud-est de la Rd Congo ont réaffirmé la poursuite de leur grève jusqu’à ce que le Gouvernement aura répondu à leurs revendications professionnelles. Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi vient de préconiser le maintien du dialogue entre acteurs concernés sous la conduite de la ministre de l’Economie nationale.

« Pour éviter toute manipulation et instrumentalisation d’une telle revendication à des fins inavouées, le président de la République recommande le maintien du dialogue entre les acteurs en présence sous la conduite du ministre de l’Économie nationale et celui des Hydrocarbures afin d’arriver à trouver une solution idoine en tenant compte de tous les paramètres », a indiqué le porte-parole du Gouvernement au terme du Conseil des ministre du vendredi 7 août 2020. 

A en croire le chef de l’Etat, la principale revendication de ces sociétés pétrolières opérant dans les zones Sud-Est portent sur certaines de leurs charges d’exploitation, frais et services qui n’auraient pas été intégrés dans la structure des prix. 

De ce fait, estiment-elles, les écarts seraient importants entre la zone ouest et les deux autres zones qui ne bénéficieraient pas de certaines compensations allouées aux opérateurs de la zone ouest. Ce qui les justifierait à stopper tout approvisionnement.

A RE(LIRE) : les pétroliers décident de poursuivre leur grève dans la zone sud-est

A ce problème, il est aussi question d’ajouter le paramètre « taux de change » dont la désuétude ne reflète plus la réalité.  C’est donc tous ces facteurs qui poussent cette corporation à observer une grève jusqu’à ce que des solutions idoines soient trouvées et appliquées par le Gouvernement. 

« A cet effet, il (le chef de l’Etat) recevra le premier ministre, le ministre d’Etat en charge des Hydrocarbures ainsi que la ministre de l’Économie nationale ce lundi 10 août 2020 aux fins d’examiner les propositions constructives pour résoudre ce problème », a rassuré le porte-parole du Gouvernent. 

Visiblement, il sera question d’examiner les propositions devant être mises sur la table du dialogue prôné par Félix Antoine Tshisekedi. Quoi de plus normal que ces échanges bilatéraux commencent aussi-tôt après cette ultime réunion du lundi qu’il présidera avec les membres du Gouvernement en charge de ce dossier. 

Emilie MBOYO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV