Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : IGF et INAP coalisent pour traquer les prédateurs financiers et les réseaux mafieux dans l’administration publique

Avatar of La Rédaction

Published

on

Screenshot 20220628 110751

L’Inspection générale des finances (IGF) et l’Intersyndicale nationale de l’administration publique (INAP) décident de faire route ensemble pour barrer celle des prédateurs financiers et réseaux mafieux dans l’administration publique de la République Démocratique du Congo (RDC).

Pour ce faire, une cérémonie de signature de la convention de partenariat entre l’Inspection générale des finances représentée par l’Inspecteur général et Chef de service, Jules Alingete Key, et l’Intersyndicale nationale de l’administration publique INAP piloté par Fidel Kiyangi Matangila a été organisée, le vendredi 24 juin 2022, dans l’amphithéâtre Félix Tshisekedi.

Cette convention signée entre les deux parties a pour mission de promouvoir le dialogue social entre l’IGF et l’INAP mais aussi de mutualiser des efforts pour la sensibilisation dans la lutte contre la corruption et le démantèlement des réseaux sociaux constitués au sein de l’administration publique de la RDC.

Juste après la signature de ladite convention entre les deux parties, Fidel Kiyangi Matangila, président de l’INAP a rassuré Jules Alingete de l’accompagnement de son organisation dans le démantèlement des réseaux mafieux au sein de l’administration publique congolaise.

« Dans les annales de l’INAP, la date du 24 juin 2022 restera une date historique qui sera gravée sur une pierre. Je vous assure de l’accompagnement de tous les agents et fonctionnaires à travers l’Intersyndicale nationale de l’administration publique. Vous pouvez désormais compter sur les agents et fonctionnaires et même des camarades des entreprises publiques de l’État dans l’accomplissement de votre mission. », a fait savoir le Président de l’Intersyndicale nationale de l’administration publique, Fidel Kiyangi.

Pour sa part, Jules Alingete, Inspecteur général des finances et Chef de service de l’IGF a indiqué que la date 24 juin 2022 augure une nouvelle ère dans la lutte contre les détournements des deniers publics en République Démocratique du Congo (RDC).

« Cette date du 24 juin 2022 augure une nouvelle ère dans la lutte contre la corruption et les détournements des deniers publics en République Démocratique du Congo. Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a clairement manifesté sa volonté de lutter contre les détournements des deniers publics dans notre pays. », a dit Jules Alingete, Inspecteur général des finances.

Jules Alingete estime par ailleurs que tous les congolais patriotes ont le devoir d’accompagner la lutte contre la corruption et les détournements des deniers publics pour redonner la chance à la République Démocratique du Congo de relever sa tête.

Dorénavant, l’IGF pourra compter sur son nouvel allié pour mettre hors d’état de nuire les prédateurs financiers au sein de l’administration publique congolaise.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito