Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Ilunkamba encourage la SCTP, la SNEL et la Regideso à œuvrer pour la relance de leur production

Published

on

RDC: Ilunkamba encourage la SCTP, la SNEL et la Regideso à œuvrer pour la relance de leur production 1

Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, ce mercredi 11 Novembre 2020, la séance de travail à l’intention des Directeurs généraux de la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP), de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) et de la Regie de distribution d’eau (Regideso).

Les responsables de ces trois sociétés détenues par l’État ont formulé leurs désidératas concernant les difficultés socio-économiques que leurs sociétés traverse actuellement.

Ils attendent obtenir des solutions pour la relance de leur production.

Notons que le Vice-premier ministre, ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo, le ministre d’État aux Ressources Hydrauliques et Électricité ainsi que le ministre du Portefeuille ont été associés à cette séance de travail.

Selon le Vice-premier ministre, ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, le premier ministre, Sylvestre Ilunga, a donné des instructions fermes aux dirigeants de la SCTP pour la relance de la production de l’entreprise.

Le chef de l’exécutif congolais leur a recommandé surtout de bien organiser les départs à la retraite des agents et cadres concernés.

La haute direction de la SCTP a été appelée à préparer le dossier par rapport à la créance vis-à-vis de l’État congolais. Le document sera soumis à la Commission Ecofin du Gouvernement Central pour analyse avant de dégager des solutions urgentes.

Le Président du Conseil d’Administration de la SCTP, José Makila, a été également associé à la réflexion et il se dit très satisfait de l’implication du Gouvernement central pour la relance des activités de l’ex ONATRA.

Il a été demandé au Conseil d’Administration de la SCTP de revoir à la baisse sa créance  vis-à-vis de l’État Congolais afin de  relancer l’exploitation de l’ex ONATRA par l’achat de l’outil de production sur base d’un montage financier de 50 millions des dollars américains à soumettre à la Commission Ecofin du Gouvernement central, dans les 207 millions des dollars américains évalués comme créance de l’État à l’ex ONATRA”, a déclaré le PCA de la SCTP.

Ce dernier  a demandé aux agents de faire confiance au Gouvernement pour la relance des activités par l’achat de l’outil de production et même de s’attaquer aux problèmes sociaux.

En ce qui concerne la Snel et la Regideso, chaque Directeur général a présenté le Programme d’urgence pour tenir la production de l’électricité et de l’eau potable jusqu’à la fin de l’année et même d’envisager d’autres perspectives en 2021, a souligné Jean-Baudouin Mayo.

La Snel et la Regideso ont obtenu des garanties pour l’approvisionnement en intrants et en outils de production.

Patrick BOMBOKA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito