Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Jackson Ausse faussement incriminé dans l’affaire « salaires des membres de son cabinet »

Published

on

Le premier secrétaire du Bureau de l’Assemblée nationale, Jackson Ausse est faussement incriminé par ses pourfendeurs qui l’accusent d’avoir détourné les salaires des membres de son cabinet. Des informations obtenues par Zoom Eco, après une série d’entretiens avec quelques membres de ce cabinet, semblent confirmer la thèse d’une campagne de sape, laquelle vise à ternir l’image et la réputation de ce jeune député national.

En effet, les fausses informations distillées dans l’opinion étonnent les personnes données pour victimes de détournement de salaires. D’après ces membres du cabinet ayant requis l’anonymat, il s’agit purement des accusations de la mauvaise foi de la part des personnes mal intentionnées.

« C’est un dossier imaginaire monté contre le Rapporteur de l’Assemblée nationale. Nous travaillons avec lui, sans aucun problème, pour l’accompagner dans l’accomplissement de ses missions au sein du Bureau. Et personne ne connait un quelconque problème de fonctionnement ou de détournement de son salaire. Qu’ils arrêtent de nous distraire », a déclaré un membre du cabinet sous l’anonymat.

D’après les informations que nous avons recueillies après s’être difficilement procuré les preuves de paiement auprès des services financiers du Parlement, le premier secrétaire rapporteur de la chambre basse est lavé de tout soupçon.

L’extrait de l’état de paie du personnel d’appoint du cabinet (ci-haut illustré) dont nous nous procurés mentionne clairement les noms des bénéficiaires (coupés pour raison de discrétion), la fonction, le traitement de base, le net à payer et la signature des bénéficiaires.

Des explications d’un administratif travaillant dans le service de comptabilité de l’Assemblée nationale font état du fait que seuls les députés et les administratifs sont payés par les comptables. Les membres du cabinet les sont payés au niveau de leurs bureaux par un membre du cabinet désigné par sa hiérarchie.

Et de préciser : « la personne désignée vient chercher l’argent à la caisse procède au paiement de tous les membres du cabinet en tenant compte des états de paie lui transmis. Et contre les signatures des bénéficiaires. Jusque-là, nous n’avons pas connu une quelconque réclamation que ce soit.  Cette procédure est observée par tous les bureaux de toutes les législatures. »

Un autre fait constaté, pas le moindre qui prouve que ces allégations sont non fondées, c’est le climat bon enfant qui continue à régner au sein de ce cabinet.

Contacté officiellement pour avoir sa version des faits, le cabinet du premier secrétaire de l’Assemblée nationale a dénoncé ces allégations faites sans aucune preuve matérielle par des personnes dont l’intention est visiblement de porter atteinte à la réputation du député Jackson Ausse Afingoto qui, par ailleurs, fait correctement son travail.

En mettant en garde toute personne qui s’évertuerait à publier de fausses allégations sur la personne de cet élu du peuple, le cabinet du rapporteur se réserve le droit de recourir aux moyens légaux pour faire valoir ses droits violés par les auteurs de cette campagne de sape.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito