Connect with us

a la une

RDC : « je vais déboulonner », … Fatshi se déchaîne et enchaîne !

Published

on

RDC : « je vais déboulonner », ... Fatshi se déchaîne et enchaîne ! 1

[POINT DE VUE*] – Quand je parle de déboulonner, ça signifie que je vais m’attaquer à tout ce qui a avili le citoyen congolais. Et qui a contribué à affaiblir le développement de notre pays. Toutes ces anti-valeurs de corruption, de violations des droits de l’homme, de brimades, toutes ces habitudes qui consistaient à traquer les opposants parce qu’ils avaient émis un son contraire par rapport aux autorités du pays, … C’est à ça que je vais m’attaquer.

Tout celui qui est d’accord avec ce point de vue peut me fréquenter. Si nous allons en coalition avec le FCC, c’est autour de ces principes. Ce n’est pas autour de ce qui se faisait avant. On va se mettre ensemble. Mais, autour de la nouvelle vision, de la nouvelle approche qui est la mienne.

Il n’est pas question de replonger dans les travers du passé. C’est ça que je vais déboulonner.

Je n’ai pas de problèmes individuels avec qui que ce soit. J’ai proposé que l’on tire un trait sur notre passé qui est fait de beaucoup de mauvaises choses en nous disant, dès maintenant, nous recommençons une nouvelle ère. Et nous espérons que dans cette ère, il n’y aura plus de pratiques du passé.

Si maintenant ce que j’ai dit à gêné de gens, ça veut dire que ces gens sont mal intentionnés. Ce qu’ils ne voulaient pas m’entendre dire de choses comme ça parce qu’ils pensaient que j’allais être un président complaisant et qui allait continuer les mêmes méthodes du passé. Je dis : non, je n’accepterait pas ça !

Je ne veux plus que l’on retombe dans ces travers-là. C’est ce que j’entendais par déboulonner le système. Cela n’empêche pas du tout une coalition avec le FCC. Parce que ce FCC sait, pour avoir échangé avec nous, quel est l’entendement que nous faisons de cette coalition.

Ce sera une coalition au service de notre peuple. Et de notre pays. Ce ne sera pas une coalition prédatrice, liberticide et dangereuse pour notre développement.

S’ils sont d’accord avec cet entendement que nous leur avons déjà transmis, nous allons construire cette coalition en toute quiétude, sans avoir le problème de conscience. Parce que c’est comme si on avait commis un crime d’avoir respecté la volonté de notre peuple.

Je vous rappelle que c’est le peuple congolais qui a voté et qui a sorti ces résultats. C’est au nom de ces résultats que nous allons dans cette coalition. Sinon, c’était une cohabitation. On allait les laisser seuls au gouvernement. J’allais être seul à la Présidence. Et on allait avoir une dichotomie dans la gestion de la chose publique. Ça aurait été dangereux pour la République d’autant plus que cet équilibre est fragile.

Il faut faire attention pour que nous ne retombions pas. Le gens pensent que ce qui est arrivé est inouï, impossible, ce n’est pas normal, … Nous avons été ennemis dans un passé récent. Mais aujourd’hui, nous sommes d’accord pour avoir la même vision. Et donc, nous allons gouverner ensemble. Je ne suis pas du tout gêné de le dire.

Félix Antoine Tshisekedi, Président de la République

* Extrait du point de presse tenu le 6 avril 2019 à Washington

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement