Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : jusqu’où ira Fayulu, président légitime autoproclamé ?

Published

on

Martin Fayulu se considère désormais comme le seul président «légitime» de la RDC. Ce candidat à la présidentielle ne reconnaît pas la victoire de Félix Tshisekedi et invite le peuple congolais et la communauté internationale à faire de même.

« D’ores et déjà, je lance un appel pressant à notre peuple pour qu’il se prenne en charge en organisant des manifestations pacifiques sur l’ensemble du pays en.vue de défendre sa souveraineté conformément à l’article 64 de notre Constitution qui nous impose l’obligation de défendre les institutions légitimes et la légalité républicaine », a-t-il écrit dans un message officiel rendu public après le verdict de la cour constitutionnelle confirmant la victoire de Félix Tshisekedi.

Si Martin Fayulu s’inspire de l’attitude d’Étienne Tshisekedi au lendemain de ce qu’il avait qualifié de «hold up» électoral en 2011, d’aucuns s’interrogent jusqu’où pourrait il aller ?

Puisqu’il s’est déjà autoproclamé, Martin Fayulu va-t-il organiser sa prestation de serment comme «président de la République légitime»? Si oui, comment pourra-t-il gérer et avec quel imperium?

Des observateurs et analystes politiques estiment que ce candidat président de la République perdant serait plus efficace et plus utile à la Nation si et seulement si il concédait à la victoire de Félix Antoine Tshisekedi en s’engageant à faire l’opposition républicaine et constructive pour un Congo fort et prospère.

Le plus important étant que le peuple congolais aspire à un Congo vivant pleinement sa vocation de puissance économique mondiale. Tel aura été la lutte de tous les pères fondateurs de l’opposition congolaise et des combattants de la liberté.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito