Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Kamoa-Kakula a produit 87 314 tonnes de cuivre au second trimestre 2022, un record

Avatar of La Rédaction

Published

on

Cuivre

La mine de cuivre Kamoa-Kakula en République Démocratique du Congo (RDC) a produit 87 314 tonnes de concentré de cuivre au premier trimestre 2022, selon le propriétaire de l’actif, le canadien Ivanhoe Mines.

Sur son compte Twitter, la compagnie minière indique que ce chiffre représente un nouveau record trimestriel pour la mine qui est entrée en production en mai 2021. Une performance rendue possible, indique la source, par la mise en œuvre complète de la phase 2 du développement du projet fin mai 2022, ce qui a permis d’atteindre une production mensuelle de 30 379 tonnes en juin 2022.

« Avec les progrès rapides des usines de concentration de la phase 1 et de la phase 2, Kamoa-Kakula se rapproche désormais d’un taux de production de 400 000 tonnes de cuivre par an », a souligné Robert Friedland, PDG de la compagnie.

Avec l’ambition de devenir la deuxième plus grande mine de cuivre au monde dans quelques années, Kamoa-Kakula pense se hisser sur le podium d’ici fin 2024 en devenant le troisième plus grand complexe de cuivre au monde, avec une production annuelle d’environ 600 000 tonnes.

Selon les prévisions, Ivanhoe se croit en mesure de livrer jusqu’à 340 000 tonnes de concentré de cuivre (au moins 290 000 tonnes).

Olivier KAFORO

Advertisement

Edito

ZoomEco TV