Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la BAD approuve un prêt de 117,9 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Avatar of La Rédaction

Published

on

3FDB8014 BE2D 4428 BD53 3260C0F782B8

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo tient à faire du secteur agricole le fer de lance de l’économie du pays longtemps soutenue par le secteur minier.

C’est ainsi que pour appuyer l’ambition du Gouvernement congolais, le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, le 14 février 2024 à Abidjan, un prêt de 117,9 millions de dollars pour mettre en œuvre le Projet d’appui à la gouvernance et au développement des compétences en soutien au Programme de transformation de l’agriculture (PTA).

D’après les experts de la BAD, cet appui financier provient du Fonds africain de développement, le guichet à taux concessionnels du Groupe de la Banque, dont 78,6 millions USD sont issus de la Facilité d’appui à la transition un instrument de financement de la Banque destiné aux pays en situation de fragilité.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre du vaste programme de transformation de l’agriculture en République Démocratique du Congo et vise tout d’abord à renforcer l’environnement des affaires pour le secteur privé, à travers l’amélioration de la gouvernance sectorielle et de la qualité de la main d’œuvre pour promouvoir l’entrepreneuriat dans les chaînes de valeurs agricoles », a expliqué Serge N’Guessan, Directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique centrale.

« Le projet permettra de promouvoir le secteur privé et d’encourager l’investissement direct étranger ainsi que la création d’emplois décents dans le secteur agricole, dont la contribution à l’économie reste encore faible malgré le fort potentiel du pays », a-t-il ajouté.

Parmi les réalisations majeures attendues du projet, il est notamment prévu la mise en place d’un Guichet unique de délivrance des permis et licences pour les investissements agricoles climato-intelligents au sein de l’Agence nationale de promotion des investissements, le développement du label « Made in RDC » ainsi qu’une plateforme numérique pour structurer et organiser les acteurs des filières cibles à travers des interprofessions agricoles.

Par ailleurs, 500 formateurs bénéficieront de formations dans les domaines de l’entrepreneuriat, des techniques améliorées de production et de transformation des produits agricoles ainsi que de la gestion des conflits dans le secteur agricole et l’agrobusiness.

Enfin, deux centres communautaires de développement des métiers innovants en appui à la transformation agricole seront construits. L’un des centres sera spécialisé dans les métiers d’agriculture durable et intelligente face au changement climatique.

Quatre centres de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes en agrobusiness seront également construits dans le cadre de ce projet.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV