Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la CENI dénonce une deuxième attaque de ses entrepôts

Published

on

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient de dénoncer une deuxième attaque dont elle est l’objet. Après l’incendie de Kinshasa, c’est le tour de ses entrepôts de situés sur le boulevard Nyamwisi à Beni Ville d’être attaqués dans la nuit du samedi 15 à dimanche 16 décembre.

D’après les informations recueillies par la centrale électorale, il s’agit des miliciens non autrement identifiés qui sont à la base de cet acte visant le sabotage.

« Fort heureusement, les éléments de FARDC et ceux de la police commis à la sécurisation de ces entrepôts, les ont repoussés avec succès et a attrapé un des assaillants», indique la CENI dans un communiqué officiel.

La CENI rappelle qu’elle est une institution d’appui à la démocratie. De ce fait, elle ne devrait pas être la cible des attaques. Car, cela ne peut que retarder les élections dont le processus a déjà atteint sa vitesse de croisière.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement

Edito