Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: la Coopérative Imara reprend ses activités à Goma après 7 ans de fermeture

Published

on

Les membres de la COOPEC-Imara de Goma ont décidé, le samedi 17 octobre 2020, de relancer les activités de leur Coopérative d’épargne, sept ans après sa fermeture pour manque de liquidité.

D’après la Radio Onusienne Okapi, la reprise des activités fait suite à un plan de redressement imposé par la Banque centrale du Congo (BCC), mais aussi grace à un appui financier issu de la vente d’un immeuble de cette institution financière à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

A cette occasion, les gestionnaires de la Coopérative Imara ont annoncé la bonne nouvelle concernant cette reprise des activités d’épargne de leur coopérative à une centaine des membres présents.

Selon les explications de la gérante de la coopérative, Betty Batetsi Kaneno, la majorité des membres ont décidé que l’argent de la vente de leur immeuble soit réutilisé par la Coopérative, pour produire des intérêts aux épargnants.

Un groupe d’épargnants semble opposé à l’option soutenue par le comité de gestion.

La même source renseigne que l’un des membres, Mulondwa Wasso Magellan, a indiqué que la COOPEC-Imara a vendu, il y a quelques mois, l’un de ses immeubles de Goma. Mais, d’après lui, ce produit de cette vente poserait encore un problème.

En effet, la COOPEC-Imara a cessé tout payement depuis 2013, et au moins 57 millions de dollars des épargnants ont disparu, à Goma et à Kinshasa notamment.

Malgré la reprise des activités de la COOPEC-Imara, personne ne sait répondre à la question de savoir : qui va rembourser les épargnants?

Qu’à cela ne tienne, il s’agit, toutefois, aux yeux des analystes, d’une décision qui ouvre la voie à un petit espoir aux épargnants déboussolés depuis sept ans.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito