Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : La Cour d’Appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal Samih à 6 ans

Published

on

La Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe vient de condamner Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés pour détournement de deniers publics alloués aux travaux du Programme d’urgence du Chef de l’État dit «Programme des 100 jours».

Condamné en première instance l’année dernière à 20 ans de travaux forcés pour pour les mêmes faits, Vital Kamerhe, ancien Directeur de cabinet du Président congolais Félix Tshisekedi, devra passer plusieurs années en prison.

Vital Kamerhe avait été condamné avec deux autres personnes notamment le libanais Jammal Samih, patron des entreprises Samibo Congo SARL et Husmal, qui avaient bénéficié des marchés de gré-à-gré de livraison et de construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme des« 100 jours » du Président Tshisekedi.

L’entrepreneur libanais Samih Jammal a écopé d’une peine de six ans de travaux forcés en appel.

De son côté, Jeannot Muhima Ndoole, le chargé du service import-export reste lui condamné à un an de travaux forcés.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito