Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la dette de 555 millions USD de la RVA due à Exim Bank of China est-elle fictive ? (ACAJ) 

Avatar of La Rédaction

Published

on

RVA Exim Bank @Zoom eco

L’Association pour l’accès à la justice (ACAJ) soupçonne une tentative de détournement de 555 millions USD de fonds publics provenant de la redevance « IDEF » perçue par la Régie des voies aériennes (RVA). Cette ONG invite le procureur général près la Cour de cassation à ouvrir une enquête judiciaire pour faire toute la lumière sur ce dossier. 

En effet, plusieurs sources officielles dont la RVA contactées par ACAJ ignorent l’existence d’un prêt d’un montant global de 555,3 millions USD qui serait contracté auprès d’Exim bank of China par l’Etat congolais en vue de la construction de nouvelles aérogares à Kinshasa/Ndjili et Lubumbashi/Luano. 

« Lesdites sources expliquent qu’en dehors de la cérémonie de lancement officiel des travaux, présidée par l’ancien Président de la République, rien d’autres n’a été réalisé qui pourrait justifier pareille dette, ni la mise en gage des recettes de go-pass pour garantir son remboursement », précise le communiqué d’ACAJ.

La contradiction qui éveille les soupçons et sème la confusion vient du ministre des Transports et voies de communication, Didier Manzenga, qui a annoncé dans ses réponses au député national Claudel André Lubaya que 90% des revenus de go-pass de la période allant de 2021 à 2023 serviront à rembourser les fonds empruntés auprès de la partie chinoise. 

 A ACAJ d’insister : « nous recommandons au procureur général près la Cour de cassation de mener une enquête judiciaire sur le détournement présumé des fonds publics dans le cadre d’une dette fictive pour laquelle les recettes de go-pass de la RVA seraient mises en gage pour la période allant de 2020 à 2023. »

Cette démarche citoyenne d’ACAJ est soutenue par des analystes qui estiment que le Gouvernement devrait apporter des précisions aux contribuables congolais sur les contours financiers dudit prêt.

Le contrat de prêt a-t-il été signé avec Exim Bank of China ? Si oui, quand, par qui et où est la copie originale? Quid du plan de décaissement de ces fonds ? Combien d’argent a-t-il déjà été décaissé et pour quels travaux ? Quelles est la hauteur de décaissement de la contre-partie congolaise ? 

Tous ces renseignements nécessaires devraient apporter de l’éclairage au peuple congolais afin de se faire sa propre opinion sur la tentative ou non de détournement des fonds publics. 

A RE(LIRE) : 555 millions USD de l’IDEF pré-affectés au remboursement d’un prêt d’EximBank of China

Une source anonyme a indiqué à Zoom Eco qu’aucun contrat proprement dit n’a été jusque-là signé avec Exim Bank of China pour la construction de deux nouvelles aérogares de la Rd Congo. Le Gouvernement congolais serait encore en phase de négociation avec le Gouvernement chinois pour un éventuel bouclage de financement, au regard de l’accord de principe trouvé depuis 2018. 

Le retard qu’a connu la finalisation de ces pourparlers serait du à l’attente d’un nouveau Gouvernement issu des élections, vu que le négociations ont entamé la veille des opérations électorales. Il s’agit donc d’un projet que le Gouvernement de la coalition FCC-CACH ferait avancer actuellement sous la supervision du chef de l’Etat.

Entre-temps, le projet de l’aérogare de Ndjili avait été lancé en 2018 par le prédécesseur de Félix Antoine Tshisekedi. Si la première phase a concerné les études de faisabilité sommaires et détaillées, la seconde, elle est consacrée au lancement de fondations qui est en cours. Ces travaux seraient réalisés sur base des fonds de contre-partie débloqués par le Gouvernement congolais, soit 20 millions USD sur les 54 millions USD.

Toutefois, le projet reste évalué à 354 millions USD pour l’aérogare de Ndjili et 201 millions USD pour celle de la Loano. Et sur la table de négociations, l’option de remboursement serait la pré-affectation des revenus de go-pass à hauteur de 90% entre 2021 et 2023.

Vivement la redevabilité.

Emilie MBOYO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito