Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : La Fondation denise Nyakeru Tshisekedi clarifie l’opinion sur de « fausses allégations de la Lucha »

Published

on

La Fondation Denise Nyakeru tient à clarifier l’opinion sur ce qu’elle qualifie de fausses allégations de la part de la Lucha.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué.

Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, « la FNDT » en sigle, tient à édifier l’opinion sur une succession d’évènements résultant d’une très malheureuse et inexacte communication faite via les comptes officiels de « la Lucha ».

Subséquemment à la tragique éruption du volcan de Nyiragongo, la FDNT, mue d’un sentiment humanitaire qui cadre avec sa mission, s’était empressée d’apporter à la population de Goma victime de cette tragédie, une assistance en vivres et non vivres.

Malencontreusement, en date du 4 juin 2021, le mouvement citoyen dénommé LUCHA avait publié sur son compte Twitter certifié et sur sa page Facebook un message affirmant ce qui suit :
– « Nous disposons des éléments attestant qu’une partie des 80 tonnes des vivres de la société DATCO à distribuer par la Fondation Denise Nyakeru a été détournée par les responsables de la Fondation à Goma. Nous appelons à une enquête sérieuse. »
– « L’aide qui devrait être distribuée à Goma/Marché Kahembe a tout
simplement était détournée. Les responsables ont fabriqué des interviews des faux bénéficiaires. Une partie des vivres acheminés à Rutshuru a aussi été détournée par les autorités locales. Que la justice enquête. »

Ces allégations de nature contraire aux valeurs d’éthique, tant de la FDNT et que de son personnel, ne pouvaient qu’ordinairement induire une enquête interne urgente et des mesures de sauvegarde dont la dénonciation portée auprès des autorités compétentes pour mener les enquêtes requises.

Après avoir mené ses propres investigations, la FDNT a vite conclu au manque de fondement de certaines desdites allégations notamment celles tendant à mettre en cause son organisation et son personnel.

Un démenti à ces allégations avait alors été apporté et des actions judiciaires entreprises afin de faire la lumière sur cet incident lui ayant, à tort, causé d’énormes préjudices en l’occurrence sur sa réputation, outre le prestige et la dignité de ses animateurs
gratuitement entamée.

De telles allégations ne doivent et ne pourraient être tolérées dans une totale indifférence.

A ce jour, ils’avère qu’aucun des éléments prétendument détenus par la Lucha, ou du moins les auteurs des publications incriminées membres de la Lucha, n’a été apporté à la FDNT encore moins devant les instances judiciaires habilitées. Ce qui nous emmène à déplorer ce genre de communication hâtive et non
suffisamment vérifiée.

La FDNT confirme n’a jamais bénéficié d’une quelconque donation de la société DATCO qui, du reste, ne figure au nombre de ses partenaires même
occasionnels.

Ainsi, avons-nous constaté le samedi 28 août 2021 la suppression des publications incriminées et d’une communication ambiguë apportée par la Lucha en ces termes :
« Volcan : Nous tenons à préciser qu’aucun des éléments à notre disposition ne concerne @Denise Nyakeru. Notre démarche ne vise en aucun cas à nuire à la réputation de la @Fondation SNT dont la mission de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin est noble. »

Nous avons également lu dans les médias le communiqué de la société DATCO datant du 2 août 2021 affirmant :
– Qu’elle n’a jamais fait un don de 80 Tonne à la Fondation Denise Nyakeru
Tshisekedi ;
– Qu’elle n’est et n’a jamais été partenaire de la Fondation Denise Nyakeru
Tshisekedi ;
– Qu’elle dément clairement le contenu des publications faites par la Lucha
en date du 4 juin 2021 lui attribuant la paternité des donations faites dont il est question quelques évidences confirment à elles seules le manque total du fondement des allégations portées contre la Fondation et ses animateurs par la Lucha qui, du reste, les a supprimés sur leurs comptes Twitter et Facebook.

Ainsi, l’évolution des événements nous donne entièrement raison et les actions initiées, tant par la Fondation que les personnes injustement mises en cause, auprès des autorités ne sont plus d’aucune importance, la vérité étant rétablie malgré tout !

La FDNT reste attachée à la transparence dans sa gestion et à ses valeurs qui garantissent le prestige de son organisation ainsi que de ses animateurs. Elle s’engage à poursuivre sa mission dans le strict respect de ses valeurs et des lois et règlement de la République Démocratique du Congo.
La FDNT remercie ses partenaires et son personnel dont l’engagement n’a
nullement été altéré par cet incident, qui a certains égards, aurait pu être considéré comme malicieux.

Ludovic Diomi
Chargé de communication

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito