Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi explique aux médias l’objet de sa mission à Goma

Published

on

Au lendemain de la catastrophe qui a secoué la ville de Goma, une délégation de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi conduite par la chargée du social, Madame Sarah Biselele, est descendue sur place. Et depuis lors, elle a posé plusieurs actions en faveur de sinistrés.

Au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 5 juin 2021, la délégation a fait le point d’informations sur ses activités au chevet des sinistrés et des déplacés suite à l’éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai 2021.

La chargée du social au sein de cette Fondation, Madame Sarah Biselele, a commencé par expliquer les objectifs qui lui ont été confiés par la Première dame congolaise. Il s’agit de s’enquérir de la situation humanitaire post éruption et déterminer quels étaient les besoins d’urgence des populations déplacées et sinistrées.

«La grande détermination de la Première dame congolaise est d’agir vite et bien. C’est ce qui a permis la création d’un pont aérien entre Kinshasa-Kigali-Goma, l’aéroport de Goma étant fermé», a-t-elle indiqué aux professionnels de médias.

Elle a terminé en expliquant qu’après avoir aidé la population à Kahembe, Rutshuru, Mujoga et Mugunga, ainsi que les membres de l’OVG, le travail d’accompagnement va se poursuivre y compris avec le retour progressif à la normale observé notamment avec la réouverture de l’aéroport de Goma.

De son côté, Ludovic Diomi, le chargé de communication de la Fondation a résumé en chiffres l’aide apportée jusqu’ici.

«160 tonnes de vivres et non vivres distribué et 70 000 individus bénéficiaires de cette aide», a-t-il avancé.

Selon lui, ces chiffres sont basés sur les estimations fournies par la Protection civile et la Division provinciale des affaires humanitaires.

Il a par ailleurs exprimé un soulagement quant à l’arrestation des personnes qui ont détourné une partie des vivres initialement prévus pour les déplacés de Rutshuru.

Dernier intervenant, Bahaya, le chargé de l’administration de la Fondation Denise Nyakeru a estimé qu’il était bon que la justice fasse son travail sérieusement dans cette affaire de détournement de vivres.

Rappelons que la Première dame de la République Démocratique du Congo n’est restée indifférente à la population de Goma.

Depuis cette catastrophe naturelle, sa Fondation a été à pieds d’œuvre pour apporter non seulement un mot réconfort mais aussi de l’aide humanitaire aux sinistrés.

Elle a d’abord remis le dimanche 30 mai 2021 un lot important de vivres et non vivres à  l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG) qui assure la surveillance permanente des activités sismiques des volcans de la région.

Ensuite, en date du 2 juin 2021, la Fondation s’est rendue à Mujoga dans le Territoire de Nyiragongo.

Cette localité est située à 15 km au Nord de Goma et à 10 km du volcan Nyiragongo.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito