Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : « la Kinoise », premier café robusta et arabica produit à Kinshasa

Published

on

RDC : « la Kinoise », premier café robusta et arabica produit à Kinshasa 1

« La Kinoise », est le premier café robusta et arabica cultivé, torréfié, moulue à la perfection et emballé dans les hauteurs de Mont-Ngafula à Kinshasa, capitale de la Rd Congo. Une production 100% kinoise assurée par la société dénommée « La Boite ». Zoom Eco a rencontré sa directrice générale, Tisya Mukuna, au cours de la séance de dégustation qui a eu lieu le 22 février dernier à la Villa Kilimandjaro.

Nombreux sont ces invités tant nationaux qu’étrangers vivant à Kinshasa qui se sont déplacés, malgré la pluie qui a arrosée la ville, pour déguster ce café dont l’arôme, la saveur et le délice ont été appréciés. Autant cela a été une fierté pour ces kinois, autant s’en est réjoui la promotrice.

« Avec ce bilan positif, je n’ai pas de doute que que notre café sera très vite adopté par les kinois. Il est doux. Il convient même aux personnes pour qui le café peut être source de palpitations. Il sera non seulement disponible mais aussi accessible à tous », a indiqué Tisya Mukuna.

La prochaine étape, nous a – t – elle rassurée, sera lancement de la commercialisation. Le temps pour sa société d’activer sa stratégie marketing et commerciale. C’est alors que les HORECA seront pourvus pour desservir la clientèle et les points de vente tels des supermarchés seront identifiés. 

« Notre café sera vendu à un prix abordable de 8 500 CDF pour 100 grammes. Vous pouvez vous rassurez qu’il ne coûte pas cher par rapport au café importé vendu sur le marché à Kinshasa », a précisé Tisya Mukuna.

En effet, ce café est produit par « la Boite », qui fédère des cultivateurs d’un village de Mont-Ngafula avec l’expertise de l’Office national du Café (ONC), dans le respect des normes requises. 

Trois récoltes ont déjà été emmagasinées depuis 2017 dans l’objectif de constituer une quantité importante avant la commercialisation pour mieux répondre à la demande de la clientèle qui ira certainement croissante.

A la promotrice de « la Kinoise » de révéler : « nous sommes sur huit hectares. En 2017, on a réussi à avoir 200 kilogrammes du café arabica. En 2018, c’est une centaine de plantules robusta qui ont donné environ 500 kilogrammes et en 2019, c’était plus de 1 000 plantules robusta. Pour 2020, nous aimerions dépasser les 1 500 kilogrammes et atteindre 2 tonnes pour arriver à être distributeur crédible. Nous ne voulons pas entamer la commercialisation et être aussitôt en rupture de stock. Nous avons pour défis de servir le marché local et d’exporter. »

Considérant que la nature a horreur du vide, les congolais se sont plus habitués à consommer le café du Kivu et importé de l’étranger. Le café « la Kinoise », avec son goût doux réveillant leurs sens, s’invite s’invite désormais dans leurs tasses pour bien commencer leurs journées.  

« C’est kinois, j’achète. Soyons fiers de notre production locale. Motivons-nous et encourageons-nous mutuellement. La Kinoise, c’est congolais et fait pour nous. C’est de la bonne qualité. Testez, vous nous en donnerez des nouvelles », a conclu Tisya Mukuna.

La société « la Boite » s’emploie à concrétiser son ambition de produire et de commercialiser un café 100% congolais et kinois. Si pour le lancement, elle va se focaliser sur Kinshasa, la vision consiste à desservir le marché national mais aussi à exporter à travers le monde. 

Eric TSHIKUMA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito