Quantcast
Connect with us

a la une

RDC:  La Linafoot invite le FC Renaissance à compléter son Comité sportif devenu minoritaire

Published

on

RDC:  La Linafoot invite le FC Renaissance à compléter son Comité sportif devenu minoritaire 1

La Ligue nationale de Football (Linafoot) lance un appel pressant au Football Club Renaissance du Congo pour compléter son Comité sportif devenu minoritaire.

Cette opération n’est possible qu’avec la convocation d’une Assemblée générale, seule instance habilitée à réaliser de tels réaménagements.

Cette position de la Ligue nationale de football est en effet sa réponse à la lettre introduite par le FC en date de 5 janvier 2021. Les dirigeants du club kinois entendent engager la mutation du club d’une Association sans but lucratif en Société Anonyme à objet Sportif.

Pour la Ligue nationale de football (Linafoot), une telle décision n’est pas possible en pleine saison sportive.

Avant le début de chaque saison, les équipes transmettent des fiches complètes de renseignements. Dans le dossier recommandé, chaque club transmet également son statut qui ne saurait être modifié au bureau milieu de la saison.

La Linafoot fonde donc son argumentation sur deux raisons principales:

D’un côté, conformément aux articles 71 et 82 des RGS,  «cette opération ne peut se dérouler que pendant l’intersaison.» 

Enregistré en tant qu’Asbl au début du championnat, le club ne peut changer de statut en pleine saison.

De l’autre, la Linafoot, après analyse de plusieurs autres courriers reçus, constate que le Comité sportif du FC Renaissance est devenu minoritaire.

Plusieurs membres ayant démissionné.

Voilà pourquoi la Linafoot invite le staff dirigeant du club orange de Kinshasa à convoquer une Assemblée générale extraordinaire afin de compléter son comité sportif. C’est la «condition sine qua none pour que le Club poursuive le championnat », précise la Linafoot

Il sied de signaler que depuis un certain moment, il règne un climat malsain au sein du club FC Renaissance du Congo.

Plusieurs membres du comité sportif expriment leur ras-le-bol et ils ne jurent que par le départ de leur Président actuel, le sulfureux Évêque Pascal Mukuna.

De leur côté, des supporters multiplient des mouvements de pression auprès des instances dirigeantes du football congolais afin qu’une sortie de crise soit rapidement envisagée.

Mitterrand MASAMUNA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito