Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : La MIBA licencie cinq agents pour vol présumé de diamant

Published

on

RDC : La MIBA licencie cinq agents pour vol présumé de diamant 1

La minière de Bakwanga a licencié sans préavis, cinq de ses agents il y a quelques jours, pour avoir « volé » le diamant dans la salle de triage du polygone minier.

Selon la Radio de la représentation des Nations-Unies en République démocratique du Congo qui a livré cette information, les agents licenciés sont tous du service finition.

La source indique que l’acte reproché a été signalé au moyen de la télésurveillance du service de sécurité de la Miba.

Des sources internes indiquent qu’avant leur licenciement sans préavis, les désormais ex agents de la MIBA ont été interpellés par le service de sécurité interne de l’entreprise où ils ont été entendus sur procès verbal.

Les mêmes sources renseignent que l’affaire remonte d’il y a trois semaines.

« Le chef de service finition et ses collaborateurs licenciés sont allés en l’encontre des instructions de service. Celles-ci interdisent entre autres tout mouvement dans la salle de service de triage de diamant au polygone minier », annonce la Radio Okapi.

Signalons par ailleurs que tout est parti d’un mouvement suspect du chef de service Finition, le 24 octobre dernier.

Les images de télésurveillance indiquent que le chef se serait incliné en plein travail en présence des agents, ramassant ainsi un objet qu’il a directement introduit dans sa poche.

Acte que les agents n’ont jamais dénoncé et assimilé au ramassage d’une pierre précieuse dont la valeur n’a pas été révélée.

Le licenciement intervient quelques jours après que le département technique a visualisé le film.

Olivier Kamo

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito