Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la Ministre des Mines rassure Strategos Mining de la relance du site minier de Kamituga

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : la Ministre des Mines rassure Strategos Mining de la relance du site minier de Kamituga

Le Directeur général de la société Strategos Mining, Cédric Mattart, a reçu les assurances de la Ministre des Mines, Antoinette Nsamba Kalambayi, quant à la relance du site minier de Kamituga dans la province du Sud-Kivu. Ce, à l’issue d’un entretien entre les deux personnalités, il y a quelques heures.

Au sortir de cet entretien, le Directeur général de Strategos Mining a signifié l’enjeu majeur de leur échange axé sur l’évolution des différents dossiers.

Il était également question de réfléchir à fond pour la reprise effective des activités de ses entités. Entre autres, Kamituga mining, Strategos Mining, Namoya Mining et Lugushwa Mining qui ont cessé de produire suite à l’insécurité dont les habitants de Kamituga sont victimes.

« Nous avons échangé sur plusieurs points tels que la question de la reprise des activités de nos différentes entités, la question de la complexité des difficultés auxquelles nous faisons face et à ne pas éluder des efforts qui sont faits. Nous voulons obtenir un maximum des supports de la patronne des Mines pour pouvoir aller jusqu’au bout du projet. L’enjeu est de faire renaître Namoya en tant que société de production que le site de Kamituga soit remis en production et en sécurité avec l’ensemble de partis prenantes. », a renseigné Cédric Mattard.

Le Directeur général de Strategos mining a également plaidé pour le désenclavement du site minier de Kamituga ainsi qu’en faveur de la réhabilitation des routes nationales numéros 2 et 5 aujourd’hui délabrées. Ce qui est à la base de l’insécurité et de l’inaccessibilité au site.

La Ministre des Mines a rassuré la délégation de Strategos mining sur l’implication du Gouvernement central en faveur de la reprise des activités à Kamituga.

Pour rappel, quatre filiales basées à l’Est de la RDC sont concernées par de nombreux obstacles qui entravent la bonne marche des opérations minières dans les régions de Kamituga, Namoya et Salamabila.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV