Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la SNCC et la CNSS s’accordent pour le paiement des arriérés des cotisations sociales de 57 agents éligibles à la retraite

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC la SNCC et la CNSS saccordent pour le paiement des arriérés des cotisations sociales de 57 agents éligibles à la retraite

Le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Dr Jean-Simon Mfuti Kiaku, et celui de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) ont procédé, ce jeudi 11 août 2022, à la signature d’un protocole d’accord relatif au paiement des arriérés des cotisations sociales pour la prise en charge, par la CNSS, de 57 agents et cadres de la SNCC éligibles à la retraite.

Selon le Directeur Général de la CNSS, Dr Jean-Simon Mfuti Kiaku, « la Caisse ne peut pas effectuer la prise en charge sans le financement préalable de ses prestations. La caisse fonctionne sur deux aspects, celui de l’assujettissement pour les travailleurs actifs et celui de la prise en charge pour les passifs, les prestations sociales étant payées sur base de calcul. », a-t-il souligné.

Il a par ailleurs indiqué que l’âge de 65 ans ne peut pas être dépassé, car nul n’est censé être au-dessus de la Loi, et la Caisse s’occupe tant des travailleurs nationaux que des expatriés.

« Nous avons un personnel vieillissant, avec une moyenne d’âge de 60 ans. Nous reconnaissons que nous devons à la Caisse nationale de sécurité sociale parce qu’elle ne concerne pas seulement les passifs mais également les actifs. Etant dans le credo du peuple d’abord, nous voulons que les travailleurs de la SNCC travaillent dans une ambiance correcte. », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « la SNCC veut mettre de l’ordre, en son sein et surtout repartir sur de nouvelles bases, parce qu’elle a connu d’énormes difficultés, ayant notamment connu des moments où elle était incapable de payer ses agents. La Caisse nationale de sécurité sociale n’a pas seulement le rôle de percevoir et facturer, mais elle a aussi un rôle pédagogique, raison pour laquelle, la SNCC veut que la CNSS puisse l’encadrer pour bien gérer ses cotisations. »

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito