Connect with us

a la une

RDC: la SNEL a rétabli l’électricité à Maluku et Bandundu-ville

Published

on

RDC: la SNEL a rétabli l'électricité à Maluku et Bandundu-ville 5

La Société nationale d’électricité (SNEL) a rétabli, ce mercredi 7 octobre 2020, sa distribution du courant électrique dans la commune rurale de Maluku à Kinshasa et à Bandundu-ville, dans la province du même nom.

En effet, les équipes de la SNEL appuyées par des ingénieurs de la société SAFRICAS ont pu remonter et remettre en service le pylône endommagé. Les quartiers de la commune de Maluku étaient de nouveau éclairés vers 13h44. Il a fallu attendre plus ou moins deux heures plus tard pour que Bandundu-ville soit alimentée en courant électrique.

RDC: la SNEL a rétabli l'électricité à Maluku et Bandundu-ville 6 RDC: la SNEL a rétabli l'électricité à Maluku et Bandundu-ville 7

Rappelons qu’un pylône de la ligne haute tension de la SNEL s’était écroulé, le dimanche 4 octobre dernier, aux premières heures de la matinée sous une forte pluie.

Selon des techniciens, l’écroulement de ce pylône était dû au vol des cornières qui soutiennent les parties métalliques du pylône. L’incident s’était produit au niveau du village Iye, non loin du quartier Kimpoko, dans la commune rurale de Maluku.

L’effondrement de ce pylône avait plongé la ville de Bandundu, la localité de Bukanga Lonzo et une partie de l’est de Kinshasa dans le noir notamment la commune de Maluku.

Il est curieux de constater que les installations de la SNEL subissent fréquemment des actes de vandalisme. Tantôt c’est le vol des câbles ou encore la soustraction des huiles- moteurs aux conséquences incalculables dans les cabines moyennes tensions.

Il y a lieu de noter que le barrage d’Inga est loin d’être épargné des cas de vol de câbles.

Au grand Katanga, les réfractaires se lancent le plus souvent au vol des câbles en cuivre des lignes de transport.

Ces actes de vandalisme à outrance sont des actes répréhensibles assimilables à des crimes économiques au regard de l’impact de la panne causée.

Il est constaté malheureusement que les services de sécurité ont pour toutes les peines du monde, non seulement à mettre la main sur les auteurs de tels vols, mais surtout à démanteler le réseau de distribution cornières dilapidées.

Faute de quoi ces individus se diluent dans la nature et ils  courent les rues au risque de revenir sur leur lieu du crime.

Patrick BOMBOKA

 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement