Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la société pétrolière Cobil prête à se déployer sur l’ensemble du territoire national

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC la société pétrolière Cobil prête à se déployer sur lensemble du territoire national

La société pétrolière Cobil serait prête à se déployer sur l’ensemble du territoire de la République Démocratique du Congo (RDC).

Ces assurances ont été données par le Directeur général adjoint de cette entreprise pétrolière,
Olivier Okunda, lors des travaux de la Table ronde sur l’approvisionnement en produits pétroliers dans les espaces Grand Equateur et Grand Kasaï ouverts, le lundi 10 octobre 2022, à Kinshasa, sous le leadership du Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu.

« C’est possible que nous puissions nous étendre dans toutes les provinces de la RDC. La société Cobil est née des cendres de Mobil oil Congo, nous sommes devenus Cobil en 2003. Nous avions à l’époque suffisamment de stations et d’installations en provinces. Si vous allez dans le Grand Kasaï, nous avons un grand dépôt à Bena di bele de plus de 450 m³ qui est presque à l’abandon parce qu’après les années 91 marquée par les pillages, l’entrée de l’AFDL et la chute de l’économie, beaucoup de sociétés n’ont plus investi en provinces. Mais aujourd’hui, nous sommes capables de les réhabiliter afin que dans tous ces coins les produits arrivent. », a-t-il fait savoir.

Olivier Okunda, responsables de la société Cobil a annoncé qu’un planning est en train d’être peaufiné pour desservir la province du Sankuru.

« Nous sommes en train de travailler maintenant pour emmener les produits dans le Sankuru. C’est pourquoi dans notre plan stratégique 2023-2025, nous voulons réhabiliter le dépôt Bena di bele pour couvrir tout le Sankuru. Mais en ce qui concerne les autres provinces du Grand Kasaï, nous sommes en train de vouloir faire monter beaucoup de produits vers Ilebo mais nous allons travailler en synergie avec la SNCC qui nous aide à amener les produits. Si on arrange avec la SNCC et qu’on règle le problème des wagons, je pense que nous allons inonder ce côté là des produits. », a précisé le Directeur général adjoint de Cobil.

Mais pour y parvenir, le Directeur général adjoint de la société Cobil note qu’il est nécessaire de se pencher sur la question de la structure des prix des produits pétroliers dans ces deux régions du pays.

« L’autre problème que nous sommes en train de traiter, c’est sur la structure des prix. Quelle est la structure des prix à appliquer dans le centre parce que cette zone est rattachée à la zone sud dont les prix sont plus élevés avec les différentiels. Nous voulons proposer dans les recommandations, que les produits qui vont vers le centre viennent de l’Ouest parce que les prix sont faibles et les différences sont faibles et la population va en bénéficier. L’écart entre les prix est de 1 000 CDF quand on appliquait réellement la structure parce qu’avec les produits qui viennent de l’Ouest qui sont à 3 000 CDF, alors que les produits qui viennent du Sud sont à presque 4 000 CDF », a expliqué M. Olivier Okunda.

Dans son mot d’ouverture des travaux de la cette table ronde, le Ministre Didier Budimbu a appelé les différentes sociétés pétrolières à accompagner le Gouvernement dans la quête des solutions pour relever le défi de l’approvisionnement en produits pétroliers dans cette partie du pays.

L’un des représentants de l’espace Grand Kasaï, le Gouverneur de province du Sankuru, Nathan Ilunga, a évoqué les problèmes des infrastructures routières comme frein à l’approvisionnement de cette région. Il a indiqué que la principale voie pour approvisionner cette région reste le chemin de fer avec la SNCC. Mais le train de cette société n’arrive pas à l’intervalle régulier pour assurer ces opérations.

Signalons que ces assises de deux jours réunissent les Gouverneurs des provinces du Grand Kasaï et du Grand Equateur, les Ministres provinciaux des Hydrocarbures, les représentants du Gouvernement central et les entreprises pétrolières œuvrant en République Démocratique du Congo.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV