Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la SOKIMO à la recherche de 16 millions USD pour réhabiliter sa Centrale hydroélectrique

Avatar of La Rédaction

Published

on

images 30

Afin de relancer la production de son usine industrielle de production de l’or de la localité de Nizi, la société minière de Kilo-Moto (SOKIMO) a besoin de 16 millions de dollars américains.

Dans cette optique, cette société de l’Etat congolais a dépêché un de ses administrateurs en Suisse dans le cadre de la recherche de financement.

Selon le Directeur général de la SOKIMO, Pistis Bononga Tokole, l’importance de cette Centrale hydroélectrique est tellement capitale qu’il faut absolument trouver les moyens nécessaires pour la réhabiliter.

Avant son arrêt, la Centrale disposait à sa création en 1940, d’une capacité de production de 10 mégawatts avec ses trois turbines, mais seulement deux turbines sont opérationnelles et produisent à peine quatre mégawatts.

Il sied de noter que la relance de la production industrielle de l’or suspendue depuis plus de dix ans figure parmi les quatre (4) axes susceptibles de contribuer à la relance de la Société aurifère de Kilo-Moto, une entreprise publique sous tutelle du ministère du Portefeuille.

Electrokimo, la Centrale hydroélectrique dont question est l’unité de l’entreprise minière SOKIMO qui alimente la ville de Bunia et sa périphérie en électricité.

En 2014, les besoins de réhabilitation étaient évalués à plus de 150 000 dollars américains pour remplacer les 4 000 mètres de câbles électriques volés.

Olivier KAFORO

Advertisement

Edito

ZoomEco TV