Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: la ville de Kindu fait peau neuve avec l’aménagement de la place « Matata Ponyo Mapon »

Published

on

RDC: la ville de Kindu fait peau neuve avec l'aménagement de la place « Matata Ponyo Mapon » 1

La Fondation Matata Ponyo Mapon écrit de la belle manière son histoire d’amour avec la ville de Kindu, chef lieu de la province du Maniema. Après la prestigieuse université Matata Ponyo, la structure multiplie des actions à impact visible.

La dernière en date est l’inauguration le mardi 01 septembre 2020 de la place rebaptisée du nom de son initiateur « Matata Ponyo Mapon » aux abords de l’Assemblée provinciale du Maniema.

L’aménagement effectué donne à ce carrefour une vue panoramique hollywoodienne. Les travaux y ont été exécutés avec grands soins.

RDC: La ville de Kindu fait peau neuve avec l'aménagement de la place ''Matata Ponyo Mapon''En réaction, les habitants de la ville de Kindu saluent l’initiative. Tout comme l’ancien premier ministre, le sénateur Matata Ponyo ne cache pas sa satisfaction.

Au cours de la cérémonie d’inauguration, ses mots ont été teintés d’une forte émotion.

” Je suis heureux d’avoir assisté à l’inauguration de cet endroit en présence de plusieurs autorités locales. A cet effet, il a plu au maire de la ville de Kinshasa, de la baptiser : place Matata Ponyo Mapon”, a-t-il déclaré.

Deux jours auparavant, l’homme de la cravate rouge a inauguré une autre œuvre de la Fondation qui porte son nom. Il s’agissait cette fois-là d’un centre de santé moderne à Basoko toujours à Kindu.

Pour l’initiateur du projet, Matata Ponyo, le standard élevé de ce centre de santé prouve à suffisance que les moins nantis peuvent bénéficier aussi des soins de santé de qualité.

Ce sénateur congolais soutient prêcher par l’exemple un leadership modèle et la bonne gouvernance, le progrès social de la population en dépend. Même si la Fondation Mapon ne communique aucun chiffre sur les coûts de ses investissements, les travaux indiquent bien qu’un certain budget plus ou moins important a été mis à contribution.

L’ancien premier ministre semble retrouver une nouvelle énergie. Il se montre désormais plus combattif et se positionne comme un homme de terrain. Sa récente sortie médiatique contre les allégations de megestion du projet concernant le parc agro industriel de Bukanga Lonzo a montré un autre Matata Ponyo prêt pour le combat.

Profitant de son séjour à Kindu, le défenseur du cadre macro-économique n’hésite pas à se placer en médiateur pour calmer la tempête qui risque d’emporter le gouverneur du Maniema, Augustin Musafiri, qui fait l’objet d’une motion de défiance de la part des élus provinciaux.

C’est un nouveau Matata Ponyo qui s’illustre si bien qu’il garde sa cravate rouge. Il a affûté son dispositif de communication. Sa réactivité sur les réseaux sociaux se fait de plus en plus remarquer.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito