Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Kinshasa bénéficie de 14,77% du montant global de la rétrocession due aux provinces en 2021

Avatar of La Rédaction

Published

on

Zando

La ville de Kinshasa est en première position dans la répartition des recettes réservées à la rétrocession de 40% due aux provinces dans le cadre du budget de l’exercice 2021.

Avec 14,77% de part dans cette enveloppe spécifique soit 405 milliards 794 millions 518 milles 414 francs congolais, la ville de Kinshasa dépasse de 4,6% la province du Haut-Katanga, au deuxième rang, dont l’allocation prévue s’élève à 279 milliards 138 millions 274 milles 008 francs congolais (CDF), soit 10,16%.

Le Congo Central complète la marche du Top 3 des provinces bénéficiant de la part la plus importante de l’enveloppe globale de rétrocession de 40% sur les recettes à caractère national.

Ainsi, les subventions attendues par la province du Kongo Central dans la loi des finances 2021 s’élèvent à 8,21% soit 225 milliards 563 millions 506 milles 850 francs congolais.

Il convient de signaler qu’au courant de l’année 2020, les crédits budgétaires alloués aux provinces et ETD sont estimés à 3 692 757 683 947 CDF (1,996 milliard USD).

Pendant ce temps, les dépenses globales prévues pour le budget de l’exercice 2021 se chiffrent à 14 620,5 milliards de francs congolais contre 18 545,2 milliards de francs de l’excercice 2020 soit un taux de régression de 21,2%.

Par ailleurs, il y a de noter qu’en vertu de l’article 7 de la loi des finances de l’exercice 2021, les recettes à caractère national allouées aux provinces s’élève à 2 747 milliards 423 millions 956 milles 647 francs congolais (deux mille sept cent quarante-sept milliards quatre cent vingt-trois millions neuf cent cinquante-six mille six cents quarante-sept Francs congolais).

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV