Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: l’Administration Biden révoque la récente licence accordée à Dan Gertler

Published

on

L’homme d’affaires juif Dan Gertler redevient une personna non grata pour le Trésor américain.

En effet, la nouvelle Administration américaine dirigée par le Président Joe Biden vient de révoquer la licence accordée à l’homme d’affaires Israëlien accusé de corruption dans ses activités minières en République Démocratique du Congo.

A quelques jours de la fin du mandat du Président américain sortant Donald Trump, le même département du Trésor américain avait pourtant assoupli les sanctions contre lui en l’autorisant à échanger de nouveau avec les institutions financières américaines.

« La licence précédemment accordée à M. Gertler est incompatible avec les intérêts de la police étrangère américaine dans la lutte contre la corruption dans le monde, notamment les efforts des États-Unis pour lutter contre la corruption et promouvoir la stabilité en République démocratique du Congo, explique le porte-parole de l’Administration Biden. »

Et d’ajouter : « comme la désignation initiale de M. Gertler dans le cadre du programme de sanctions Global Magnitsky en 2017 et la désignation ultérieure en 2018 l’ont clairement indiqué, M. Gertler s’est engagé dans une corruption publique étendue ».

Dans le cadre du partenariat privilégié pour la paix et la prospérité, les États-Unis se tiennent fermement aux côtés de ses partenaires en République Démocratique du Congo pour contrer les comportements malveillants qui sapent les institutions et les opportunités économiques du pays, insiste-t-il.

Les États-Unis promettent de continuer de promouvoir la responsabilisation des acteurs corrompus avec tous les outils à leur disposition, afin de faire progresser la démocratie, de faire progresser les normes internationales et d’imposer des sanctions tangibles à ceux qui veulent les violer intentionnellement.

En réaction, la plateforme Congo n’est pas à vendre (CNPAV), un collectif de la société civile félicite l’Administration Biden pour « cette décision qui corrige les dernières heures sombres de l’administration Trump ».

Ce mouvement citoyen de la société civile milite contre les pratiques de corruption et il espère que la justice congolaise ouvrira enfin une enquête sur les activités de Dan Gertler en République Démocratique du Congo.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito