Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’Ambassadeur de Pays-Bas prend part à l’écogeste de Ok Plast organisé à Kinshasa

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC lAmbassadeur de Pays Bas prend part a lecogeste de Ok Plast organise a Kinshasa

La société Ok Plast a organisé, le samedi 16 septembre 2023, une opération de ramassage et d’achat de déchets en plastique à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC). Il s’agit des déchets collectés par les différentes autorités et la jeunesse kinoise dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale de nettoyage des déchets célébrée chaque 16 septembre à travers le monde entier.

Après avoir parcouru la grande artère Socimat jusqu’à la Gare Centrale en longeant le boulevard du 30 juin, le cortège a pris la route de la commune de Kisenso.

Parmi les participants figuraient les cadres de l’entreprise Kintoko, des journalistes, l’Ambassadeur de Pays- Bas, le Secrétaire Général à l’Environnement, quelques bourgmestres notamment ceux de la Gombe, Limete, Kisenso, Ngaba, et Masina.

Pour la seule commune de la Gombe, plus de 21 sacs de déchets de 100 Kg ont été ramassés de Socimat à la Gare Centrale.

D’après Jérôme Sekana, Directeur Général de l’Agence Maximedias, agence conseil de Kintoko Plast, cette action est une manière d’appeler la population à adopter les écogestes.

« Les écogestes sont des gestes que l’on pose au quotidien chez soi : on doit trier les ordures. Comme vous le savez la ville de Kinshasa produit 10 000 tonnes d’ordures ménagères par jour et là dedans 40% sont constitués de sachets plastiques et autres bouteilles en plastique. 40% autres sont constitués des matières organiques et autres. Enfin, 20% des autres métaux. », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « De Socimat jusqu’à la gare centrale, nous avons ramassé une vingtaine de sacs de plastiques de 100kg. C’est pour vous dire qu’il y a beaucoup de bouteilles en plastique abandonnées dans la nature alors que ces bouteilles constituent une source de revenus. », a fait savoir Jérôme Sekana.

Aussi, a-t-il lancé une invitation aux jeunes désoeuvrés de saisir cette opportunité d’affaires qui s’offre à eux.

« Nous demandons à tous les jeunes de ramasser ces bouteilles et de venir nous les revendre. Nous avons des containers disséminés à travers la ville. Nous allons ajouter d’autres et nous sommes en train de construire un autre centre de comptage. Nous voulons que le recyclage se porte bien et que cela commence dans nos foyers en posant des écogestes. », a-t-il souligné.

RDC lAmbassadeur de Pays Bas prend part a lecogeste de Ok Plast organise a Kinshasa 1

Rappelons qu’une fois ces bouteilles ramassées, elles sont conduites au recyclage . Un travail de tri par couleur se fait et elles sont acheminées à l’usine qui reçoit 20 à 25 tonnes par jour avec un objectif de ramasser 50 tonnes par jour.

Pour sa part, le Bourgmestre de la commune de Kisenso a invité sa population de revenir au système de salongo chaque samedi, une manière selon lui, de réduire la production d’effet de serre.

« Avec le ramassage opéré aujourd’hui, nous avons réceptionné de sacs d’ordures et plastique », a-t-il dit tout en invitant les jeunes désoeuvrés à se mettre au travail pour gagner de l’argent.

Quant au professeur Kabasele, il a saisi cette opportunité pour conscientiser la population sur le danger de ces plastiques dans la vie de kinois.

« 50 kilogrammes de plastiques égalent 50 kilogrammes à effet de serres. On ne peut pas accepter de vivre de telle manière car cela modifie la qualité de l’air », a expliqué ce professeur spécialiste des questions de l’environnement.

Hormis la pollution de l’air, il y a également la pollution de l’eau à cause de ces plastiques.

A travers cet écogeste, la société Ok Plast a lancé ses activités à Kisenso en vue débarasser cette commune des ordures qui jonchent les rues.

Pour rappel, la journée mondiale du nettoyage s’est inspirée de l’action « Let’s Do It! » née donc en Estonie.

Cette célébration deviendrait l’un des événements internationaux les plus marquants.

La Journée mondiale du nettoyage réunit des millions de bénévoles, de Gouvernements et d’organisations dans 191 pays pour s’attaquer au problème mondial des déchets et bâtir un monde nouveau et durable. Elle a été lancée en septembre 2018 dans 150 pays tout autour du monde.

Pour 2023, la date retenue est le samedi 16 septembre et les organisateurs escomptent une participation encore plus massive. Chacun est donc appelé, quelle que soit sa nationalité ou son lieu de résidence, à se retrousser les manches pour se joindre à l’effort collectif.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV