Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’ARPTC s’engage à mettre en œuvre les résolutions issues de la Table ronde sur le digital 2021

Published

on

L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC) s’engage à accompagner les résolutions issues de la Table ronde sur le digital 2021 tenue à Kinshasa du 13 au 14 avril 2021.

C’est ce qu’indique un communiqué de la Vice-présidente de l’ARPTC, Lydie Omanga.

D’après ce document, la Table ronde sur le digital permettra aux congolais d’échanger sur les défis d’accélérer la migration de la République Démocratique du Congo vers l’économie numérique et la mise en place d’un cadre légal et réglementaire du numérique permettant d’avoir les règles de jeu.

« Le cadre légal est une des conditions sine qua non pour migrer vers l’économie numérique. D’ailleurs, c’est ce cadre qui régira tout, à l’instar de la constitution pour un Etat », a-t-elle renchéri.

Selon Lydie Omanga, l’ARPTC accompagne les panélistes qui interviennent dans de différents ateliers organisés dans le cadre de cette Table ronde en vue de permettre au numérique congolais de s’exprimer pleinement comme c’est le cas sous d’autres cieux.

« Le numérique est déjà là, mais son expansion dans notre pays continue d’être freinée par le faible accès à l’énergie électrique », a fait savoir Omanga.

Elle indique que l’ARPTC est concernée par tout ce qui a trait au numérique, parce que son travail consiste, entre autres, à contrôler la qualité des flux, la qualité des services, la facturation de certains opérateurs dans l’objectif de faire que la population congolaise puisse avoir un numérique fiable, sécurisé et à la hauteur de ses attentes.

Pour rappel, la Table ronde sur le digital a été tenue du 13 au 14 avril 2021 à Kinshasa sous le thème : « la République Démocratique du Congo à l’ère du digital ».

Vu l’importance de réglementer le secteur du numérique en République Démocratique du Congo, la nouvelle équipe gouvernementale qui a été publiée le 12 avril dernier compte un ministre chargé du numérique. Celui-ci, devra veiller à réglementation du secteur du numérique pour offrir aux congolais les nombreux avantages de la nouvelle technologie.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito