Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le CCE note une légère dépréciation du Franc Congolais en semaine de l’ordre de 0,20%

Avatar of La Rédaction

Published

on

433CB352 8481 4A60 9B1C 84145A75ACC0

Le taux de change du Franc Congolais connaît une légère dépréciation par rapport au dollar américain de l’ordre de 0,20% tant à l’indicatif qu’au parallèle. C’est ce que note le Comité de Conjoncture Economique réuni ce mercredi 20 janvier 2021 sous la présidence du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba.

Hormis le cadre macroéconomique, le Comité a également examiné la situation du secteur minier.

Pour le Comité de Conjoncture Economique, le cadre macro-économique continue à demeurer stable dans l’ensemble, en dépit de quelques pressions.

« Au niveau de l’inflation, il y a eu quand même une légère accélération de rythme de formation des prix à l’intérieur et une légère dépréciation du taux de change », indique le Vice Premier ministre et ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke qui a fait le compte rendu de cette rencontre.

Par ailleurs, le ministre du budget invite à plus d’efforts au niveau du Gouvernement dans le recouvrement des recettes de l’Etat.
« La note du secteur minier a démontré que la production a augmenté et que les prix de nos principaux produits d’exportation minière sont restés plus ou moins stables, le cuivre quoiqu’ayant dégringolé un peu à 8400 USD, 8100 USD voire 7900 USD la tonne reste quand même dans la bonne fourchette », souligne Jean-Baudouin Mayo.

Enfin, compte tenu des enjeux sanitaires de l’heure, le CCE a aussi examiné l’évolution de la pandémie de la Covid-19 dans différentes provinces. A ce sujet, le comité note que 1700 cas et 20 morts ont été enregistrés en une seule semaine. Il insiste une fois de plus sur le respect des mesures prises par le Chef de l’État Félix Tshisekedi et son Gouvernement notamment l’obligation d’observer les gestes barrières et le couvre-feu afin de stopper la chaîne de contaminations.

La deuxième vague de cette épidémie est plus dangereuse que la première. Plusieurs mesures ont déjà été prises notamment la fermeture momentanée des écoles et des universités.

Le Comité de Conjoncture Economique a réuni autour de Sylvestre Ilunkamba, les ministres membres du CCE à savoir le Vice-premier Ministre et Ministre du Plan, Elysée Munembwe; le Vice-premier ministre et ministre du budget, Jean-Baudouin Mayo ; le Ministre des Mines, Willy Kitobo et celui du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa. On a aussi noté la présence des experts de la FEC et de l’ANEP.

Nadine Fula

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV