Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le concours national d’admission à l’Académie et dans les écoles militaires prévu du 13 au 14 février 2020 (Officiel)

Published

on

RDC : le concours national d’admission à l’Académie et dans les écoles militaires prévu du 13 au 14 février 2020 (Officiel) 1

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent le début des inscriptions pour le concours national d’admission à l’Académie militaire, à l’Ecole de commandement et d’Etat-major, à l’Ecole des sous-officiers et à l’Ecole de santé militaire.

D’après un communiqué de l’armée congolaise publié par l’Agence congolaise de presse ( ACP), ce recrutement sera organisé du 13 au 14 février, dans plusieurs sites à travers la République Démocratique du Congo.

La même source indique que les FARDC souhaitent vivement les candidatures féminines pour faire vivre la parité au sein des forces de défense congolaise.

Les FARDC posent cinq conditions pour l’admission à ce concours national à savoir :

1° Etre de nationalité congolaise;
2° Etre de bonne moralité;
3° Etre physiquement apte;
4° Disposer d’une bonne santé physique et mentale;
5° Disposer d’un casier judiciaire vierge.

Il a y en outre des conditions particulières pour chaque école.

S’agissant de l’Académie militaire, il faut retenir qu’elle organise deux sessions : ordinaire et spéciale.

Pour être admissible à la session ordinaire, le candidat détenteur d’un titre de diplôme d’Etat ou d’un titre équivalent doit être âgé entre 18 et 25 ans maximum pour les candidats civils. Tandis que pour les militaires, les candidats doivent âgés de 30 ans maximum.

Concernant l’admission à la session spéciale de l’Académie militaire, le candidat doit être âgé de 30 ans maximum et détenir un diplôme dans l’une des qualifications ci-après : électronique, électricité, informatique, architecture, ponts et chaussées, agronomie, télécommunications, technique d’aviation, médecine, psychologie, musicologie, spécialiste des NTIC, animation culturelle, théologie, etc.

Pour être admis à l’Ecole de commandement et d’Etat-major, le candidat doit détenir au moins le grade de capitaine au sein des FARDC ou de la Police nationale congolaise (PNC).

Enfin, pour l’Ecole des sous-officiers et l’Ecole de santé militaire, les conditions fixées indiquent qu’il faut être âgé de 18 ans minimum et 25 ans maximum et détenir au moins un diplôme de 4 ans post-primaires ou équivalent.

Il convient de noter que 27 villes ont été choisies pour organiser ce concours à savoir : Kinshasa, Kananga, Kisangani, Kitona, Kikwit, Goma, Bukavu, Beni, Mbuji-Mayi, Mbandaka, Lubumbashi, Bandundu, Bunia, Kamina, Isiro, Tshikapa, Kindu, Gemena, Lisala, Inongo, Tshela, Kolwezi, Matadi, Kenge, Lodja, Gbadolite et Manono.

Mitterrand MASAMUNA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito