Connect with us

a la une

RDC : le FMI statuera sur le rapport des consultations au titre de l’article IV le 26 août 2019

Published

on

RDC : le FMI statuera sur le rapport des consultations au titre de l’article IV le 26 août 2019 1

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) va statuer, le 26 août 2019, sur le rapport de la récente mission des consultations au titre de l’article IV l’ayant permis de passer en revue l’évolution de la situation économique du pays. En cas d’un avis favorable, cette décision servira de soubassement au gouvernement congolais afin de solliciter la conclusion de son Programme économique avec appui du FMI.

« C’est vrai que la RDC attend l’examen et l’évaluation de ce rapport au troisième trimestre 2019 par le Conseil d’administration du FMI. C’est à l’issue de cette évaluation que la RDC va entamer les négociations avec cette institution pour la conclusion du Programme économique du gouvernement qui sera appuyé par les ressources du FMI. Il va de soi que d’autres partenaires financiers tels que la Banque mondiale, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, l’Union européenne et autres puissent aussi accompagner le pays dans ce cadre-là », indiquait le gouverneur de la Banque centrale du Congo lors d’un récent point de presse.

Concrètement, le Conseil d’administration ne va se prononcer le 26 août prochain que sur le Rapport d’évaluation de la situation économique de la RDC et éventuellement formuler des recommandations aux autorités congolaises.

Dans l’hypothèse d’une décision favorable, il appartiendra au gouvernement congolais de concrétiser le souhait formulé par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, lors de son passage au FMI en avril dernier, celui de négocier la conclusion du Programme économique du gouvernement appuyé par les ressources du Fonds.

Dès lors, la mission des consultations au titre de l’article IV du FMI n’est qu’une première étape d’un processus qui consiste simplement à faire un diagnostic sur le comportement de l’économie d’un pays membre de cette institution de Bretton Woods et à lui formuler certains conseils pratiques afin d’améliorer la gestion.

Des analystes avertis estiment qu’au regard des conclusions préliminaires globalement satisfaisantes de ces consultations qui se sont déroulées en RDC du 22 mai au 5 juin dernier, le Conseil d’administration du FMI n’irait pas à l’encontre d’une note favorable.

A RE(LIRE) : l’essentiel du rapport des consultations au titre de l’article IV du FMI

En rappel, le Rapport préliminaire de la mission conduite par Mauricio Villafuerte, les recommandations formulées à la RDC ont porté sur les politiques qui devront permettre, à terme, de diversifier l’économie et de s’attaquer aux niveaux élevés de pauvreté et de chômage dans une population qui continue de croître à une vitesse inquiétante.

Le dernier Conseil d’administration du FMI qui a statué sur l’évaluation de l’économie de la RDC au titre de l’article IV est intervenu le 9 juin 2014.  Le directeur général, en qualité de président du Conseil d’administration avait résumé les opinions des administrateurs au terme des délibérations et les communiquées aux autorités congolaises.

Eric TSHIKUMA

Sur le même sujet :

RDC : cinq remèdes du FMI prescrits aux autorités congolaises 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement