Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le Gouvernement prévoit d’envoyer 6 000 agents publics à la retraite d’ici fin 2022

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : près de 380 000 agents fictifs recensés au sein de l'administration publique à Kinshasa

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) envisage d’envoyer 6 000 agents publics à la retraite d’ici la fin de cette année 2022.

C’est ce qu’a relevé le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, dans sa note d’information sur l’état des lieux de la première vague de mise à la retraite et les perspectives de la deuxième vague, les mesures d’encadrement en faveur des agents retraités ainsi que quelque mesures conservatoires relatives à la maîtrise des effectifs et de la masse salariale des agents de carrière des Services publics de l’Etat.

Conformément au plan quinquennal, un effectif d’au moins 10 000 agents est programmé pour un départ en deux vagues avant fin 2022.

La première vague de retraite a concerné 4 406 agents dont les actes juridiques ont
été signés et notifiés.

Une deuxième vague concerne un effectif de 6 000 agents éligibles dont les travaux de fiabilisation des listes et de préparation des actes sont en cours de finalisation au ministère de la Fonction publique.

Jean-Pierre Lihau a porté à la connaissance du Conseil des Ministres que le processus de paiement des indemnités de fin de carrières aux retraités de la première vague débute, dès la semaine prochaine, au niveau des banques commerciales habilitées qui ont été approvisionnées par la Banque Centrale pour l’ensemble de 4 406 agents concernés.

A cet effet, plusieurs mesures d’encadrement sont en cours, a-t-il dit, afin notamment d’inciter ces nouveaux retraités à l’observance de la culture bancaire, en s’abstenant entre autres à des retraits massifs des fonds dont ils sont
bénéficiaires.

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a aussi fait part de certaines mesures conservatoires qui seront prises incessamment en vue de la maîtrise des effectifs et de la masse salariale des agents de services publics de l’Etat en collaboration avec les ministères du Budget et des Finances et sous la coordination du Premier Ministre.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV