Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: le Gouverneur militaire fixe le programme du retour progressif des déplacés à Goma

Published

on

Le Gouverneur militaire de province du Nord-Kivu, le Lieutenant-Général Constant Ndima, a annoncé, au cours d’un point de presse conjoint ténu ce lundi 7 juin 2021 à Goma avec le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, le retour progressif de la population sinistrée de l’éruption volcanique du Nyiragongo du 22 mai 2021.

Cette décision de l’exécutif provincial intervient après concertation avec des scientifiques de l’Observatoire Volcanologique de Goma mais également avec l’avis de la Protection civile en harmonie avec le Comité provincial de sécurité.

« Après concertation avec des scientifiques de l’Observatoire Volcanologique de Goma, mais aussi avec l’avis de la Protection civile en intelligence avec le Comité provincial de sécurité, j’invite en premier lieu, la population dont les maisons sont en bonne état de regagner leurs domiciles respectifs », a dit le Lieutenant-Général Constant Ndima.

En second lieu, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a indiqué que le retour des autres sinistrés disséminés dans les sites d’hébergement se fera graduellement sous la coordination des autorités provinciales de manière suivante :

1° Axe Goma-Saké : du 08 au 09 juin 2021;

2° Axe Goma-Nyiragongo: le 10 juin;

3° Axe Rutshuru-Goma, du 11 au 12 juin;

4° Axe Bukavu-Minoza, Goma, du 15 au 17 juin;

5° Axe Butembo-Béni, Lubero-Goma: du 16 au 17 juin;

6°Axe Rwanda-Goma: du 19 au 20 juin.

Au regard de l’évolution positive de la situation, le Gouvernement militaire de la province du Nord-Kivu autorise également la reprise des activités administratives, commerciales, économiques et socio-culturelle dans la ville de Goma.

Il indique par ailleurs que l’ouverture des écoles sera effective à la fin de l’évaluation des dégâts.

« Il sera question de constater si les infrastructures scolaires sont endommagées après les secousses de tremblement des terres. Les écoles ouvriront leurs portes le 14 juin prochain après la décision commune de toutes les parties prenantes », a-t-il ajouté.

En outre, le Gouvernement militaire du Nord-Kivu appelle ses administrés à demeurer vigilante notamment en rapport avec les activités volcaniques et à l’observation stricte des gestes-barrières pour la lutte contre la troisième vague de la pandémie de covid-19 qui a été déclarée dans le pays.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito