Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le ministère de l’Economie s’apprête à lancer le contrôle économique en novembre 

Published

on

L’administration de l’Economie nationale s’apprête à lancer le contrôle économique sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Dans cette optique, une réunion préparatoire a réuni le mardi 22 octobre, toutes les parties prenantes autour de la ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola Mbongo.

L’enjeu consiste à mieux préparer cette prérogative en donnant des instructions claires et précises aux directeurs et les chefs de services de l’administration de l’Economie nationale.

Le lancement de ce contrôle économique s’inscrit dans le cadre de la réalisation des objectifs économiques et sociaux en Rd Congo. Notamment l’amélioration du climat des affaires, la compétitivité et la protection du consommateur, sans oublier la préservation de son pouvoir d’achat.

Avant de donner le go de cette grande activité économique annoncée pour début novembre, la ministre de l’Economie, autorité de tutelle a voulu s’enquérir de tous les contours de cette opération combien importante pour la bonne marche de l’économie nationale. Elle voulait, par la même occasion, comprendre le pourquoi de l’inefficacité qui a toujours caractérisé le contrôle économique en RDC depuis quelques années.

Par la même occasion, la ministre de l’Economie a communiqué sa vision en rapport avec la réussite de cette activité qui se prépare.

Dans son speech, Acacia Bandubola a insisté notamment sur le professionnalisme qui devra caractériser le travail des inspecteurs qui seront déployés sur le terrain. Elle a mis un accent particulier sur la franche collaboration qui doit être le maitre mot entre l’administration et le cabinet du ministre afin de mieux atteindre les objectifs assignés.

Pour sa part, le secrétaire général de l’Economie et chef de la délégation, Célestin Twite, a fait observer que le contrôle économique est une activité de routine qui doit se faire chaque année, à partir du mois de mai. Mais, il se fait que pour cette année 2019, a-t-il renseigné, ladite activité a connu du retard suite à la situation politique qui a prévalue au pays.

Par ailleurs, le secrétaire général à l’Economie a plaidé pour l’amélioration des conditions de travail des inspecteurs qui, pour la plupart des cas, effectuent le travail avec beaucoup de difficultés, suite notamment au manque de la logistique appropriée. Célestin Twite a également plaidé pour la tenue des séminaires de renforcement des capacités afin de permettre à chaque agent d’actualiser sa connaissance en la matière.

A l’issue des échanges, la ministre de l’Economie nationale a promis de tout mettre en œuvre pour répondre au cahier des charges des inspecteurs économiques. Acacia Bandubola a promis de rencontrer personnellement les différents chefs d’équipes afin de leur donner des instructions fermes sur les grands défis de ce contrôle économique qui va bientôt débuter.

Il y a lieu de noter que le contrôle économique permet entre autres de veiller au bon fonctionnement des marchés. Le corps du contrôle économique intervient dans ce cadre pour garantir l’équilibre entre l’offre et la demande et la maitrise des prix. Le contrôle favorise également la régularité et la diversité de l’approvisionnement (produits de base et produits sensibles).

A travers le contrôle économique, l’on facilite l’accès au marché et le libre jeu de la concurrence ; la lutte contre les pratiques et les tentatives spéculatives, le respect des prix des produits encadrés, la moralisation des prix des produits libres…

Grâce au contrôle économique, l’on obtient la régulation concurrentielle du marché, l’instauration et le respect des règles de la concurrence ainsi que la loyauté des transactions.

Pour le consommateur, le contrôle économique lui fournit l’information sur les prix et conditions de vente, la facturation, les techniques de vente et la publicité commerciale.

Olivier KAMO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito