Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Le Ministre des Finances et le Trésor américain s’accordent à lutter contre le blanchiment des capitaux

Published

on

En marge des Assemblées annuelles du groupe de la Banque Mondiale et du Fonds monétaire International, le Ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi et le Trésor américain se sont accordés à lutter contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

En effet, la République Démocratique du Congo mérite désormais la confiance du trésor américain grâce aux réformes structurelles déjà entreprises et pourra également bénéficier de son soutien dans le cadre de sa lutte sans merci contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT), ainsi que dans la mise en place des réformes visant à soutenir le développement économique du pays.

C’est en substance ce qui ressort de la réunion entre le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi et Michael Kapla, Secrétaire adjoint du département du Trésor américain en charge des questions internationales.

Selon la Cellule de communication du ministère des Finances, le Trésor américain, à travers son Secrétaire adjoint, a proposé, au cours de cette entrevue, une assistance pluriannuelle sur divers sujets parmi lesquels: l’amélioration de la gouvernance et de la transparence pour lutter efficacement contre la corruption et le blanchiment des capitaux, le renforcement des capacités de la future banque congolaise de développement, le renforcement de la collecte de l’impôt sur le revenu des personnes physiques par numérisation, et la création d’une chambre de compensation pour le dollar américain et le franc congolais.

Grâce à un plaidoyer de très haut niveau fait par le Ministre Nicolas Kazadi, le Trésor américain a réitéré l’intérêt des États-Unis d’Amérique pour une coopération bilatérale sincère avec la RDC.

En harmonie avec les ambitions de l’administration Biden-Harris, cette collaboration devra contribuer au renforcement de la démocratie.

A ce propos, le Trésor américain a souligné le besoin exprimé par la RDC de travailler en étroite collaboration sur des projets structurants afin d’améliorer sa situation économique.

En tant que grand acteur de LBC/FT, le Trésor américain s’est proposé d’assister la RDC dans l’amélioration et la mise en oeuvre du cadre national de LBC/FT.

Par ailleurs, le Trésor américain a salué le rapport exhaustif du Fonds Monétaire International de mai 2021, portant sur l’évaluation de la gouvernance et la lutte contre la corruption en RDC.

Il convient de signaler que ce rapport fait des recommandations pour remédier aux principales faiblesses du système de gouvernance économique du pays.

Le Trésor américain sollicite ainsi l’engagement de la RDC à mettre en oeuvre les recommandations du rapport dans le cadre du nouveau programme conclu avec le FMI.

Assurément, cette réunion avec le Trésor américain permettra de déterminer les prochaines étapes pour une mise en place effective de l’engagement pluriannuel d’assistance pour la RDC en vue de rendre son système financier à la hauteur des attentes de sa population.

Les deux personnalités ont évoqué bien d’autres préoccupations. Il s’agit d’avoir une idée sur l’assistance à rendre disponible dans la mise en application des recommandations du FMI dans le rapport de mai 2021 portant sur l’évaluation de la gouvernance, l’élaboration avec les Etats-Unis en ce qui concerne les sanctions américaines sur les institutions et personnalités impliquées dans les crimes économiques en RDC, des stratégies efficaces pour des solutions plus durables, et la problématique relative à la digitalisation de la chaîne de collecte des impôts ou encore la création d’une chambre de compensation sus évoquée.

Les sources proches de ces tractations indiquent que les discussions vont se poursuivre pour relever tous les défis qui s’y rattachent.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito