Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le paramétrage des TPE en Franc congolais est une mesure économicide (Expert)

Avatar of Kiala Curnis

Published

on

3C3A27E3 380E 464B AA05 E08AC1157A1D

Après la décision de la Banque Centrale du Congo (BCC) d’exiger le paramétrage de tous les Terminaux de paiement électronique (TPE) en Franc congolais suscite des réactions dans les milieux des experts des questions économiques. La dernière en date est celle de Godé Mpoyi Kadima, professeur d’université et expert en questions économiques.

Pour cet expert, cette décision de la BCC est « économicide » et ne résoudra pas du tout la problématique de dédollarisation de l’économie de la République Démocratique du Congo (RDC).

Au cours d’une très récente sortie médiatique, Godé Mpoyi s’est inscrit en faux face la mesure prise par la BCC.

Selon ce professeur d’économie, l’application de cette mesure transférera les charges liées aux opérations de change, jusque-là supportées par les consommateurs, vers les vendeurs. Une situation qui alimentera automatiquement l’inflation. Il souligne que cette mesure ne prend pas en compte le contexte spécifique de l’économie de la RDC, caractérisée par son extraversion et son instabilité monétaire.

En outre, il explique que ce problème ne peut être résolu sans considérer le contexte macroéconomique international.

« Avant cette mesure, la perte de change était supportée par le consommateur, et cela ne constituait pas un élément de prix. Avec le paramétrage tel que souhaité par la BCC, la perte de change sera prise en charge par le vendeur. Et du coup, ça devient un élément de prix. Et lorsque ça devient un élément de prix, ça va directement impacter sur le coût de produits. Ce qui occasionnera automatiquement et robotiquement l’inflation. Il s’agit donc d’une mesure économicide qui a ignoré le contexte. », a expliqué Godé Mpoyi.

Et d’ajouter : « Ce genre de mesure ne réussissent que dans des pays où la monnaie est stable. Donc, prendre une telle mesure dans une économie extravertie avec instabilité monétaire, c’est mutiler les réalités économiques ».

Quant à la dédollarisation de l’économie congolaise comme objectif à atteindre en instaurant le paramétrage des TPE en franc congolais, Godé Mpoyi pense que « la notion de dédollarisation ne relève pas de la philosophie, mais plutôt de la macroéconomie internationale ». Et les Etats-Unis d’Amérique (pays d’émission du dollar américain), enchaine l’expert, ont un PIB qui représente les 24% du PIB mondial.

Débouter tout ça sur pied d’un communiqué, conclut-il, c’est évoluer en déphasage de la macroéconomie internationale.

Rappelons que depuis quelques jours, le Gouverneur de la BCC a écrit aux responsables des banques commerciales en RDC, leur demandant de paramétrer les TPE en monnaie nationale (franc congolais). Objectif : lutter contre la dollarisation de l’économie de la RDC.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV