Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le Service National vend un sac de farine de maïs de 25 Kg à 18 000 CDF aux fonctionnaires de l’Etat

Avatar of La Rédaction

Published

on

Screenshot 20230121 073403 1

Après les militaires et policiers, le Service National a lancé, ce vendredi 20 janvier 2023, à la place Golgotha de la Fonction publique à Kinshasa, la vente de plus de 500 tonnes de farine de maïs, à l’intention des agents et fonctionnaires de l’Etat. Il s’agit des maïs, blanc et jaune, produits à Kaniama Kasese par des anciens kulunas (bandits de grands chemins) devenus bâtisseurs de la Nation.

Un sac de 25 Kg qui coûte plus de 50 000 CDF sur le marché local est proposé au tarif social de 18 000 CDF (environ 9 USD).

Présente à la cérémonie de mise en vente symbolique de cette denrée de grande consommation, Madame Bafalanga Atosha, Secrétaire Général chargé des actifs de la Fonction publique, n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à l’endroit du Service National.

« Ce jour, nous venons de bénéficier, au prix nationaliste, des sacs de semoule de maïs produits localement. Un produit bio à un prix hors concurrence. Nous adressons nos très sincères félicitations au Commandant du Service National et un grand merci au Père de la Nation.», a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le Général-Major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, Commandant du Service National, a saisi cette opportunité pour annoncer que cette opération va s’étendre à d’autres services de l’Etat en dehors de la Fonction publique.

«A travers vous Mesdames et Messieurs les fonctionnaires, nous donnons la preuve que la production du Service National a atteint une vitesse de croisière. Cette preuve, nous avons voulu que chaque fonctionnaire la sente. Au fur et à mesure que la production augmente, ne vous étonnez pas que le Service National ouvre ici à la Fonction publique un dépôt permanent autant qu’il l’a fait dans les camps policiers et militaires à Kinshasa et Lubumbashi.», a-t-il dit.

À l’avènement du Président Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, le Gouvernement a été instruit pour redynamiser le Service National créé depuis 1997 par feu Président M’zee Laurent Désiré Kabila.

Rattaché à la Présidence de la République, le Service National encadre des jeunes désœuvrés aux divers métiers (agriculture, maçonnerie, menuiserie, etc.) et à la culture du patriotisme.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito