Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le taux de mortalité de l’épidémie de méningite avoisine 50% dans la Tshopo, ce qui préoccupe Tshisekedi

Published

on

Le taux de mortalité de l’épidémie de la méningite s’élève autour de 50% dans la province de la Tshopo.

Au cours de la réunion du Conseil des Ministres du vendredi 10 septembre 2021, le Président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a exprimé son inquiétude face à l’évolution de cette épidémie de méningite dans la province de la Tshopo.

« En raison de la gravité de la situation, le Président de la République a instruit le Ministre de la Santé Publique à prendre toutes les dispositions pour contenir cette épidémie de méningite, interrompre sa chaîne de transmission dans la province de la Tshopo et ainsi éviter qu’elle se propage dans les autres provinces et pays limitrophes », a dit le Porte-parole du Gouvernement congolais, Patrick Muyaya.

Pour faire face à cette flambée épidémique de méningite, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a invité de Premier Ministre, Sama Lukonde, à mettre en place une Cellule de crise en vue de suivre les activités de la riposte au quotidien et de s’assurer de l’implication effective de tous les ministères sectoriels et services dont le concours sera jugé utile pour l’efficacité de la riposte.

Dans le territoire de Banalia, l’épidémie de méningite fait rage.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « la République Démocratique du Congo » a déclaré une flambée épidémique de méningite dans la province de la Tshopo, dans le Nord-Est du pays où 261 cas suspects et 129 décès au total ont été notifiés à la date du 7 septembre 2021.

Dans le passé, des épidémies de méningite sont déjà survenues dans plusieurs provinces de la RDC.

En 2009, une épidémie à Kisangani avait fait 15 morts sur 214 cas .

« Des tests de confirmation menés par l’Institut Pasteur de Paris ont détecté Neisseria meningitidis – une des bactéries causant la méningite la plus fréquente et qui peut potentiellement provoquer de vastes épidémies », poursuit le communiqué.

La méningite se transmet par les gouttelettes de sécrétions respiratoires ou pharyngées des personnes infectées.

Quant au mode de contamination, un contact étroit et prolongé ou la cohabitation étroite avec une personne infectée facilite la propagation de la maladie.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito