Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’économie est résiliente avec une croissance réelle du PIB à 6,6% en 2022 (FMI)

Avatar of La Rédaction

Published

on

FMI

La croissance économique réelle de la République Démocratique du Congo (RDC) devrait atteindre 6,6% en 2022. Ce, malgré un environnement domestique et extérieur difficile, avec notamment les répercussions de la guerre en Ukraine.

C’est l’une des conclusions contenues dans la déclaration de l’équipe du Fonds monétaire international (FMI) conduite à Kinshasa par Mercedes Vera-Martin.

« Malgré un environnement domestique et extérieur difficile, avec notamment les répercussions de la guerre en Ukraine, l’économie fait preuve de résilience, la croissance réelle du PIB étant prévue à 6,6% en 2022. Le taux d’inflation a atteint 11,7% en glissement annuel à fin septembre 2022, principalement en raison des prix mondiaux élevés de l’alimentation et de l’énergie. », indique l’équipe du Fonds monétaire international dans leur déclaration.

L’équipe du FMI note avoir eu des discussions fructueuses avec les autorités congolaises lors cette visite tout en reconnaissant les défis associés à l’escalade du conflit armé à l’Est du pays.

« Du 19 octobre au 2 novembre, une équipe du FMI a rencontré les autorités congolaises à Kinshasa. La mission a discuté de ses conclusions avec le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le Ministre d’État chargé du Budget, Aimé Boji, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, et la Gouverneure de la Banque Centrale du C Malangu Kabedi Mbuyi.», précise la déclaration de l’équipe du FMI.

Et de souligner : « L’équipe du FMI a eu des discussions fructueuses avec les autorités, reconnaissant les défis associés à l’escalade du conflit armé à l’Est du pays et se concentrant sur les évolutions et perspectives
macroéconomiques et financières récentes, les politiques monétaires et budgétaires pour 2023, les défis du secteur financier et les réformes structurelles nécessaires pour continuer à soutenir la stabilité
macroéconomique et renforcer la résilience aux chocs.»

D’après les projections du Comité Permanent de Cadrage Macroéconomique, il est attendu au cours de trois prochaines années une embellie de l’activité économique en République Démocratique du Congo (RDC).

A en croire ces projections, le taux de croissance se situerait à 6,9% en moyenne de 2023 au cours de l’année 2025 contre une moyenne de 4,7% les trois dernières années, soit une augmentation de 2,2 points. La croissance pour 2023 est projetée à 6,7%, tirée principalement par la branche industrie extractive dont la contribution sectorielle devrait se situer à 3,09 points de croissance, à 2,32 points et à 2,03 points, respectivement en 2023, 2024 et 2025. Elle serait ensuite tirée par la branche transports et télécommunications dont la contribution atteindrait 1,05 point de croissance en 2023, 1,08 point en 2024 et 1,10 point en 2025.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV