Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’encours des projets financés par les bailleurs de fonds grimpe à plus de 10 milliards USD en 2023

Avatar of La Rédaction

Published

on

US dollars wide article

En moins de cinq (5) ans, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, grâce à la diplomatie initiée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, a réussi à améliorer la perception et le profil du pays, ainsi qu’à accroître sa capacité à mobiliser les ressources.

D’après le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, l’encours des projets financés par les bailleurs de fonds est passé de moins de 3 milliards de dollars en 2019 à plus de 10 milliards de dollars en 2023.

« L’encours des projets financés par les bailleurs de fonds était inférieur à 3 milliards USD au moment où nous sommes arrivés aux affaires en 2019 et aujourd’hui il est supérieur à 10 milliards USD. Rien que la Banque mondiale, premier bailleurs du pays, a multiplié par trois son encours des projets en RDC et lorsqu’on ajoute les trois ou quatre principaux bailleurs, cela nous amène à plus de 10 milliards USD. », a révélé le Ministre congolais des Finances.

Nicolas Kazadi a précisé que ces financements des partenaires financiers extérieurs ont été déterminants notamment dans la mise en œuvre du programme de la gratuité de l’enseignement primaire, l’amélioration de la desserte en eau et en électricité mais aussi dans l’amélioration des infrastructures routières du pays.

« Ces 10 milliards USD sont déjà mobilisés dans des projets en cours de mise en œuvre. Un montant qui peut nous permettre de commencer à transformer notre pays. Grâce à cet argent, le capital humain a été mieux pris en charge. Cet argent a notamment contribué au succès de la gratuité de l’éducation. Cet argent nous permet également de développer des programmes en rapport avec la protection de nos forêts et en rapport avec le développement de population qui vit dans ces forêts, autour de ces forêts et grâce à ces forêts. Cet argent permet la mise en œuvre des programmes qui touchent au développement de l’agriculture mais et surtout, cet argent nous permet de réduire notre fracture en termes d’infrastructures essentiels. C’est grâce à cet argent que nous avons développé la production d’eau et vous avez deux projets emblématiques que sont l’usine de production d’eau de l’Ozone et celle de Lemba-Imbu. Ces deux projets, lorsqu’ils arriveront à la troisième phase, permettront à la ville de Kinshasa de régler définitivement le problème lié à l’accès à l’eau potable. », a dit Nicolas Kazadi.

D’après le ministre des Finances, les financements des bailleurs de fonds ont permis au Gouvernement congolais de lancer des grands projets routiers. Grâce aux financements des bailleurs, a-t-il dit, le pays est en train de connecter l’Ouest à l’Est.

« Grâce aux financements de nos partenaires, nous sommes en train de connecter l’Ouest à l’Est de notre pays. Ça fait plus de 50 ans que nous n’avons pas réussi à relier l’Est et l’Ouest du pays avec comme conséquence, l’aggravation de la pauvreté au centre du pays. Ce qui prive l’Est et l’Ouest d’un débouché important. Rien que le marché congolais, est en lui-même, une zone de libre-échange qu’il faut libérer. », a conclu le Ministre Nicolas Kazadi.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV