Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les 10 actions clés du Gouvernement Sama Lokonde en faveur de la femme congolaise

Published

on

Le premier ministre congolais, Sama Lukonde, a présenté ce lundi 26 avril 2021, son programme d’actions aux élus nationaux de la Chambre basse du parlement congolais.

Dans ce programme, le Premier ministre du Gouvernement de l’Union Sacrée de la nation prévoit plusieurs actions en faveur de la femme congolaise à savoir :

1° Etendre et encourager les initiatives en faveur de l’installation des mutuelles financières pour les femmes à travers le pays ;
2° Faciliter l’accès au fonds agricole pour les femmes et les jeunes producteurs ruraux. Il s’agit de lancer une politique d’octroi des terres pour les femmes et les jeunes producteurs ruraux ;
3° Redynamiser la Fédération Nationale des Jeunes Entrepreneurs;
4° Faciliter l’octroi des microcrédits aux femmes et aux jeunes pour le financement de leurs initiatives entrepreneuriales, notamment par le biais du Fonds National de la Microfinance ;
5° Recenser, multiplier et accompagner des incubateurs en vue de favoriser la création d’emplois des femmes et des jeunes. Ici, les efforts sont fournis pour appuyer l’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (OPEC) dans ses efforts de résorption du chômage des jeunes ;
6° Poursuivre la sensibilisation des organisations des jeunes et augmenter le nombre des Centres assurant la formation dans les métiers en faveur des filles-mères âgées de 14 à 17 ans. Il s’agit de poursuivre la sensibilisation des organisations des jeunes dans les 16 provinces restant sur le Programme Youthconnekt et appuyer les Brigades de différents métiers ;
7° Poursuivre des contacts avec l’ONU Femmes et l’ONUDI afin d’obtenir la libération des fonds destinés à l’encouragement de l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes
8° Lutter contre les discriminations à l’embauche des femmes, notamment au moyen d’incitants fiscaux et en matière de sécurité sociale en faveur des employeurs.

9° Veiller à l’effectivité de l’application de la Loi sur la sous-traitance afin de permettre aux PME des femmes et des jeunes congolais de contribuer à la création d’emplois ;
10° Aider et former les femmes et les jeunes à développer leurs projets économiques et socio-culturels, avec le concours des partenaires dont le Fonds de Promotion Culturelle (FPC).

Agnes KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito