Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les banques commerciales réitèrent leur engagement à lutter contre la corruption

Avatar of La Rédaction

Published

on

DYVL2mtWAAI Ain

Les dirigeants de l’Association congolaise des banques (ACB) s’engagent à militer contre la corruption au sein de leurs institutions. Ils l’ont affirmé à l’issue d’un meeting d’échanges et d’informations, ce mercredi 21 octobre 2020, avec le coordonnateur de l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), Me Ghislain Kikangala.

Les patrons des banques ont, en effet, pris deux engagements vis-à-vis de l’APLC. Il s’agit notamment d’un côté de la mise à disposition des ressources et de l’autre côté, les banques consentent d’observer les règles de la transparence et d’une franche collaboration avec l’Agence nouvellement créée.

Faudrait-il noter que les deux parties sont convaincues du lien étroit qui existe entre la lutte contre la corruption et l’assainissement du climat des affaires.

Raison pour laquelle le coordonnateur de l’APLC a enjoint les membres de l’Association congolaise des banques à réitérer ce type d’initiatives.

A RE(LIRE) : les banques commerciales encouragées à renforcer leur crédibilité et notoriété (ACB)

L’APLC a été créée, rappelons-le, par l’ordonnance n* 20/013 bis du 17 mars 2020, en conformité avec la Constitution de la République démocratique du Congo et s’inscrit dans l’option levée par les Nations-Unies, ainsi que l’Union africaine, de lutte contre la corruption.

Elle est une agence spécialisée au sein du Cabinet du président de la République démocratique du Congo.

Patrick BOMBOKA

Sur le même sujet :

RDC : les trois défis majeurs des banques commerciales !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito