Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les dépenses du Gouvernement évaluées à 1.816,3 milliards de CDF à fin février 2024

Avatar of La Rédaction

Published

on

A89BE509 FE63 4DC2 9B3A 8AAE596E6265

Les dépenses du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) se sont chiffrées à 1 816,3 milliards de Francs congolais (CDF) soit plus de 655,3 millions de dollars à fin février 2024.

D’après les états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaires du ministère du Budget, ce niveau des dépenses représente un ratio de 29,2% par rapport aux prévisions budgétaires arrêtées à 6 227,7 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 2,2 milliards de dollars.

« Les états de suivi budgétaire provisoires à fin février 2024 renseigne un niveau global d’exécution des dépenses publiques de l’ordre de 1.816,3 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions linéaires de 6.227,7 milliards de CDF soit un taux d’exécution de 29,2%. », renseigne ce document du ministère du Budget.

Au cours de la période sous-analyse, les dépenses sur ressources internes ont été exécutées à hauteur de 1.816,3 milliards de Francs congolais (CDF) contre]0] les prévisions budgétaires de l’ordre de 4 319,3 milliards de CDF, soit un taux d’exécution de 42%.

Ce document rapporte par contre que les dépenses sur ressources extérieures prévues par le Gouvernement congolais au cours de cette période n’ont connu aucun début d’exécution.

Outre les dépenses de rémunérations et celles liées à la rétrocession aux administrations financières ainsi qu’au service de la dette, l’essentiel des dépenses à fin février 2024 a porté sur :

• L’acquisition d’équipements et matériels performants de la nouvelle technologie informatique mixte sans-fil pour les 25 provinces ;

• L’acquisition d’équipement et la mise en œuvre d’un réseau intranet pour les 25 provinces;

• Le paiement pour les transports et manutentions de cinq containers des matériels et équipements
médicaux offerts par le projet CURE et AWAKENING AFRICA;

• La maintenance de la centrale hydroélectrique de Kakobola;

• Le paiement relatif à la supervision des activités de reconversion socio-économique dans l’agrobusiness de 10.552 parents et 8.556 jeunes bénéficiaires ;

• L’acquisition de 5 tracteurs CASEHI (lot 1) ;

• L’acquisition de 5 semoirs à 6 rangs plus pulvérisateurs (lot 5) ;

• L’acquisition de 5 remorqueurs de 5 tonnes (lot4).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV