Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les Etats-Unis réaffirment la volonté d’accompagner le Gouvernement congolais dans la lutte contre la corruption

Published

on

Les Etats-Unis d’Amérique réaffirment leur soutien d’accompagner le Gouvernement de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption.

Cet engagement américain vise à favoriser la mobilisation des recettes publiques.

C’est ce qu’a indiqué l’Ambassadeur américain en poste dans le pays, Mike Hammer, lors d’un entretien, le mardi 11 mai 2021, avec le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, dans le cadre du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité entre les deux pays.

Leurs échanges ont été étendus à la question de la lutte contre la corruption en République Démocratique du Congo.

D’après l’Ambassadeur américain, Mike Hammer, la lutte acharnée contre la corruption va favoriser le rythme d’investissements en République Démocratique du Congo.

« Nous avons parlé, dans le cadre de notre partenariat privilégié pour la paix et la prospérité entre les Etats-Unis et la République Démocratique du Congo, comment on peut travailler ensemble pour améliorer la situation du citoyen congolais. La chose la plus importante est la lutte contre la corruption. S’il y a des progrès dans le cadre de la lutte contre la corruption et l’insécurité, je suis sûr qu’il y aura plus d’investissements », a déclaré Mike Hammer.

La situation économique de la République Démocratique du Congo ainsi que la coopération avec la Banque Mondiale et le FMI, étaient également au centre des échanges entre Mike Hammer et Nicolas Kazadi.

D’après Mike Hammer, les États-Unis continueront à apporter leur soutien à la République Démocratique du Congo dans le secteur de la santé, de l’éducation, etc.

«  La République Démocratique du Congo est un pays important stratégiquement en Afrique », a-t-il affirmé.

Pour ce faire, les États-Unis comptent apporter son soutien à l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) afin d’accompagner la République Démocratique du Congo à mieux mener le combat de lutte contre la corruption.

«Nous avons parlé de la possibilité de faire des trainings à travers notre département de Trésor, aussi le Ministre de la Justice, notre FBI, pour aider l’agence contre la corruption mais aussi les efforts du Ministre des Finances, pour améliorer la situation de la recette», a-t-il conclu.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito