Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les quatre avantages du programme national d’alimentation scolaire !

Published

on

Réduire le taux d’absentéisme en milieux scolaires, réinsérer les enfants descolarisés et non scolarisés à l’école, mobiliser les communautés provinciales dans le secteur de l’agriculture, et encourager la production agricole locale au développement économique des d’agriculteurs locaux. Tels sont les quatre avantages du programme national d’alimentation scolaire.

D’après le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena, le gouvernement congolais s’est attelé à mettre en place ce programme d’alimentation scolaire dans le cadre de sa stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025.

En effet, tout est parti de l’atelier national qui s’est tenu en juin 2018 regroupant des acteurs clés de l’alimentation scolaire et des partenaires au développement.

« Un diagnostic de capacité nationale a été établi et un plan d’action pays pour la mise en place d’un programme national d’alimentation scolaire en RDC conformément à la résolution de l’Union africaine», a rappelé Gaston Musemena.

A ce stade, soutient – il, la préoccupation du ministère de l’Enseignement primaire et secondaire demeure celle de consolider le taux de fréquentation scolaire et à lutter contre la malnutrition chronique des élèves en âgés scolaire issues de ménages vulnérables.

« En partenariat avec la Banque mondiale et le Programme d’alimentation mondiale, le gouvernement congolais s’évertue à créer un climat propice à l’amélioration des apprentissages en faveur des enfants scolarisés», a précisé le ministre Musemena.

Si la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025 accorde une place de choix à ce programme en RDC, le gouvernement affirme rester déterminée pour l’atteinte de ce pari.

Rappelant l’origine de la journée africaine de l’alimentation en milieux scolaires, Gaston Musemena a indiqué qu’elle est née de la résolution prise lors de la 26ème session des Etats africains tenue en janvier 2016 à Addis-A Abeba en Éthiopie.

Il a prononcé le mot d’ouverture des activités marquant la célébration de cette journée ce 1er mars 2019 au Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito