Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les recettes domaniales attendues du secteur de l’Urbanisme et Habitat s’élèvent à plus de 2 milliards de CDF

Published

on

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo attend du secteur de l’Urbanisme et Habitat les recettes non fiscales à hauteur de 2 milliards 603 millions 238 mille 82 francs congolais en 2021.

Classé dans la catégorie des recettes domaniales, le secteur de l’Urbanisme et Habitat devra ménager des efforts pour répondre aux attentes du Gouvernement congolais en quête des moyens financiers pour faire face aux nombreux défis de développement.

A cet effet, il faut notamment signaler quelques efforts entrepris par le ministre sortant de l’Urbanisme et Habitat Pius Muabilu Mbayo.

Dans le souci de remettre l’État congolais dans ses droits, le ministère de l’Urbanisme et Habitat avait mis en place une commission pour identifier les occupants des maisons spoliées du domaine privé de l’État dans la commune de Maluku.

D’après le rapport rendu par cette commission à l’issue des travaux, plus de 1 350 maisons construites sur fonds propres de l’État étaient occupées illégalement par des privés.

Pour le ministre Pius Muabilu, ce travail constituait un pas important dans les efforts engagés pour remettre l’État congolais dans ses droits longtemps bafoués.

« C’est une étape importante qui est franchie dans la récupération des maisons de l’État spoliées depuis 1989 », dit-il.

En ce qui concerne les assignations budgétaires de l’année 2020 dans le secteur de l’Urbanisme et Habitat, le montant de 4 milliards 63 millions 506 mille 639 francs congolais étaient attendus durant les six premiers mois de l’année.

Toutefois, le secteur de l’Urbanisme et Habitat avait rapporté 1 milliard 273 millions 277 mille 9 francs congolais, soit un taux de réalisation des assignations de 31,1% .

Le Gouvernement congolais devra continuer à fournir des efforts pour mettre réellement de l’ordre dans le secteur de l’Urbanisme et Habitat en République Démocratique du Congo, à l’origine de plusieurs conflits au sein de la communauté.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito