Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les USA s’alignent dans la logique du processus de Luanda et de Nairobi pour rétablir la paix dans l’Est du pays

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC les USA salignent dans la logique du processus de Luanda et de Nairobi pour rétablir la paix dans lEst du pays

Les États-Unis d’Amérique s’inscrit dans la logique des processus en cours menés par le Président angolais, João Lourenço, et le Président kényan, Uhuru Kenyatta, dans la recherche de la paix dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

C’est la déclaration faite par Antony Blinken, Secrétaire d’État américain, au cours d’une conférence presse tenue, ce mardi 9 août 2022 à Kinshasa, à l’issue des échanges avec le Président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi.

« Je suis ici et je vais me rendre au Rwanda. Ce que nous faisons, c’est de nous assurer que les États-Unis peuvent appuyer la médiation internationale, c’est-à-dire le processus mené par l’Angola et le Kenya pour amener la paix, la sécurité et la stabilité (…) », a-t-il affirmé.

Le Secrétaire d’État américain n’a pas snobé le dernier rapport publié par le groupe d’experts des Nations-Unies sur la RDC qui démontre le soutien de Kigali au groupe terroriste M23 qui sème la terreur dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

« Nous sommes préoccupés par ce rapport des Nations-Unies qui indique que le Rwanda appuyait le M23. Nous en appelons à chaque partie dans cette région de pouvoir arrêter tout appui au M23, tout appui à tous les autres groupes armés non étatiques. Ce qui pourra permettre de ramener la paix », a-t-il déclaré.

Antony Blinken lance un appel au M23 de déposer les armes et de s’engager dans un processus de paix.

« Nous en appelons au M23 et tous les autres groupes armés à cesser leurs actions, à déposer les armes et à se ranger dans le cadre processus de négociation. Tous les pays doivent respecter l’intégrité territoriale des autres. C’est un principe mondial tant pour l’Ukraine que pour la RDC », a-t-il expliqué aux médias.

Il émet également le vœu de voir cette violence qui a déjà occasionnée plus de 6 millions de morts s’arrêter.

« Nous partageons vos préoccupations. Nous voulons que cette violence qui sévit dans l’Est du Congo puisse prendre fin. Nous respectons la souveraineté de la RDC ainsi que son intégrité territoriale », a dit Antony Blinken.

Le Secrétaire d’État américain va poursuivre son séjour à Kinshasa, le mercredi 10 août 2022. Il va rencontrer d’autres forces vives du pays.

Antony Blinken se rendra ensuite dans la même journée du mercredi 10 août 2022 à Kigali où il rencontrera le Président rwandais. Les deux hommes évoqueront également la question du M23.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito