Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’Etat prévoit de mobiliser plus de 4 milliards de CDF en avril 2024

Avatar of La Rédaction

Published

on

7A418876 8E87 4504 BE64 4D707DC8FF51

Les finances publiques du Gouvernement de la République Démocratique du Congo RDC se portent mieux en 2024 comparé à l’année dernière (2023).

D’après le tableau de suivi de la situation financière de l’État produit par la Banque Centrale du Congo (BCC), à fin mars 2024, il est noté une hausse de 28,8% des recettes publiques, dégageant un excédent de trésorerie alors que les opérations financières de l’Etat avaient affiché un grand déficit à la période correspondante de 2023.

Pour le mois d’avril courant, le plan de trésorerie de l’Etat prévoit une réalisation des recettes à hauteur de 4.048,6 milliards de Francs congolais (CDF) soit un montant équivalent à 1,4 milliards de dollars américains.

La note de conjoncture économique de la BCC renseigne que ces recettes devraient être imposées principalement par les rentrées attendues au titre du solde de l’impôt sur le bénéfice et profit de l’exercice 2023.

La même tendance haussière devrait se poursuivre du côté des dépenses publiques dont l’enveloppe mensuelle est estimée à 3.813,1 milliards de Francs congolais (CDF) soit 1,3 milliards de dollars.

Au 5 avril 2024, le tableau de suivi de la situation financière de l’État, établi par la Banque Centrale du Congo, fait état des recettes publiques s’élevant à 378,4 milliards de Francs congolais (CDF), dont 205,7 milliards de Francs congolais provenant des régies financières.

La même source note également que les dépenses publiques se sont chiffrées à hauteur de 401,3 milliards de Francs congolais (CDF).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV