Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’exploitation de lithium de Manono au cœur des échanges entre la CENCO et les différentes parties prenantes

Avatar of La Rédaction

Published

on

CENCo

La Commission Episcopale pour les Ressources Naturelles de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CERN-CENCO) a organisé, ce jeudi 11 août 2022, une conférence sous le thème : « comment le lithium de Manono en RDC peut-il contribuer à la transition énergétique ? Réflexion multipartite en marge de la pré COP27 ».

Initiée sous la couverture du Réseau Ecclésial de la Forêt du Bassin du Congo (REBAC), cette conférence a réuni plusieurs parties prenantes entre autres les entreprises partenaires telles que la COMINIERE, AVZ et autres actionnaires.

Selon le Secrétaire général de la CENCO, Monseigneur Shole, l’objectif de cette conférence est « d’avoir les éléments de plaidoyer car la commission CERN-CENCO a été créée après l’observation que nous sommes assis sur nos ressources naturelles mais nous vivons dans la pauvreté ».

En effet, plusieurs intervenants ont tour à tour exploité les différents sous-thèmes de ladite conférence.

Évoquant le rôle du lithium dans la transition énergétique, l’ingénieur mandataire en mines, Raphaël Ngoy, a fait savoir que la RDC a beaucoup de responsabilités en étant au centre des enjeux concernant l’exploitation de lithium ».

A cet effet, il demande à la RDC de veiller à ce que ce qui arrive au cobalt ne puisse pas arriver au lithium.

Pour Raphaël Ngoy, le Gouvernement congolais devrait observer une meilleure gestion du lithium pour aider le pays à quitter de la zone de sous développement pour devenir une communauté développée.

Pour sa part, Doux Nkulu, membre de la société civile de Manono, a souligné est revenu sur les attentes de la population locale.

« La population de Manono veut voir finalement ce lithium servir de transition énergétique pour le monde et c’est intéressant de savoir que c’est encore la RDC qui a le gisement le plus important du monde », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « On parle déjà des voitures électriques voir même des avions, mais en RDC rien. Serions-nous toujours ceux qui fournissent les matières premières le monde entier sans que nous-mêmes nous puissions penser à pouvoir passer de l’énergie fossile à l’énergie verte pour permettre à la RDC d’éviter le choc de changement climatique ? Le plus important avec ce lithium, c’est l’impact environnemental, social et la responsabilité sociale des entreprises qui sont chargées de l’exploitation de ce minerai. »

Pour le Secrétaire Exécutif de la CERN et Coordonnateur du REBAC-RDC, Henri Muhiya Musabate, l’idée de cette conférence est de faire comprendre à l’opinion l’importance de ce minerai non exploité. Pourtant, il est un minerai stratégique pour la transition énergétique
en plus de cobalt.

« A l’issue de la conférence, les résultats ont été atteints parce les participants ont compris les enjeux autour des questions de lithium. Ce qui reste à faire maintenant, c’est accélérer le processus pour que l’exploitation de lithium commence au profit de différentes parties prenantes en commençant par la communauté locale, le pays, les entreprises partenaires et le monde entier. », a-t-il cinclu.

Agnès KAYEMBE

Advertisement

Edito

ZoomEco TV