Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’inflation devrait se replier graduellement à 8,3% en 2023

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : en glissement annuel, l'inflation s'est établie à 11,3% au 23 septembre 2022

Après une forte inflation qui a atteint 15,76% en 2020, induite par les effets de la pandémie de Covid-19, l’inflation a décéléré à 5,281% en 2021 (contre un objectif de 7%) grâce à la bonne coordination des politiques budgétaires et monétaires. Mais, en 2022, à cause de l’inflation importée induite par les effets de la guerre en Ukraine, le niveau d’inflation a atteint 12% en décembre et devrait se replier graduellement à 8,3% en 2023.

Selon les données de la Banque Centrale du Congo (BCC), le taux
d’inflation a connu une tendance haussière, mi-janvier 2023, passant de 0,17% à 0,14% d’une semaine à une autre à cause de la persistance de l’inflation importée.

Invitée à la réunion du Conseil des Ministres tenue le vendredi 20 janvier 2023, Madame Kabedi Malangu, Gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC), a précisé que l’économie congolaise reste exposée aux facteurs de risques externes tels que : (i) les incertitudes continues liées au conflit russo-ukrainien ; (ii) la
persistance d’une inflation élevée ; (iii) la résurgence de la pandémie à Covid-19 en Chine.

«Au plan interne, les risques ont pour facteurs l’impact persistant de l’inflation importée, les pressions saisonnières sur le marchés de changes découlant de la demande de devises liée à la reconstitution des stocks des biens; et, l’impact de la guerre dans la partie Est de la République.», lit-on dans le compte-rendu présenté par le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya.

Face à cette double situation, la Banque Centrale du Congo (BCC) a recommandé notamment le maintien des actions coordonnées au niveau des politiques budgétaire et monétaire; et la poursuite de l’exécution du pacte de stabilité consacrant le financement monétaire
nul du Budget de l’Etat.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito